L’Allemagne pousse l’Union européenne à agir contre Maroc

26 juillet 2021 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Alors que la double crise diplomatique entre Rabat et Berlin et Madrid perdure et le Maroc est accusé d’avoir ciblé 10 000 numéros dont celui du président français Emmanuel Macron à l’aide du logiciel israélien Pegasus, l’Allemagne tend à jeter de l’huile sur le feu. L’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité appelle l’Union européenne à réduire l’hégémonie marocaine sur l’Algérie et la Tunisie.

Dans une note intitulée « Rivalités maghrébines sur l’Afrique subsaharienne : l’Algérie et la Tunisie cherchent à suivre les pas du Maroc  », la StiftungWissenschaftundPolitik (Institut allemand des affaires internationales et de sécurité) basée à Berlin qui conseille le Bundestag, l’assemblée parlementaire de la République fédérale d’Allemagne, a passé au peigne fin les développements en Afrique du Nord.

À lire : Tensions avec l’Allemagne : le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide

Dans cette note publiée par Isabelle Werenfels, senior flow de la division Moyen-Orient et Afrique, l’institut fait observer que « le Maroc avance à un rythme qui laisse derrière lui ses deux voisins, l’Algérie et la Tunisie. Alors que la Tunisie tombe dans l’oubli et l’insignifiance, l’Algérie tente de surmonter ses difficultés et de rattraper le Maroc qui ferait tout pour entraver ses progrès », rapporte Atlantico.

Aux yeux de la responsable, cette situation représente un déséquilibre, car les pays européens ont tendance à travailler avec les pays du Maghreb de façon individuelle. Pour inverser cette tendance, Isabelle Werenfels appelle à une coopération triangulaire avec l’ensemble des pays du Maghreb. Une coopération qui permettra de « contrecarrer le sentiment d’inutilité croissante de l’Algérie, de renforcer l’économie tunisienne, et de relativiser les ambitions hégémoniques du Maroc et ainsi atténuer la dynamique négative de la rivalité. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Espagne - Berlin - Madrid - Diplomatie - Espionnage

Aller plus loin

L’Allemagne retire le Maroc de la liste rouge

Compte tenu de la situation épidémiologique en nette amélioration ces dernières semaines, l’Allemagne vient de décider le retrait du Maroc de la liste des destinations à haut...

Le roi Mohammed VI critique l’Allemagne

Le roi Mohammed VI a critiqué l’Allemagne sans la nommer lors de son discours adressé à la nation à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple. Le pays...

« La collaboration entre services sécuritaires du Maroc et l’Europe est exemplaire »

Le Maroc a aidé les services de sécurité grecs à arrêter un dangereux terroriste d’origine marocaine. Réagissant à cet exploit, Jean-Marie Heydt, professeur et membre de...

Coopération Maroc-UE : Ursula von der Leyen en visite à Rabat

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen entame ce mardi une visite à Rabat au cours de laquelle elle aura des entretiens avec plusieurs hauts responsables...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...