«  Arrestation  » d’un âne chargé de cannabis à la frontière algéro-marocaine

2 octobre 2020 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les trafiquants de drogue ne manquent pas d’imagination pour tenter de tromper la vigilance des forces de sécurité. Les Douanes algériennes ont intercepté 99,9 kg de drogue transposée sur le dos d’un âne dans la région d’Ain Sefra à la frontière entre l’Algérie et le Maroc.

Cette région fait l’objet d’une surveillance particulière depuis juin dernier où plus de huit quintaux de kif traité ont été saisis. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la contrebande et les trafics transfrontaliers en tous genres.

Selon tsa-algerie.com, cette année, les forces de sécurité ont mené des opérations qui ont permis de mettre en échec plusieurs tentatives de trafic de drogue. C’est le cas à Béchar, en mai dernier, où un réseau international de trafiquants de drogue a été démantelé et 80,5 kg de kif traité, saisis.

Selon la même source, les gros trafiquants débordent d’imagination afin de transporter leurs marchandises vers l’Algérie et autres destinations. Les ânes spécialement dressés et entraînés par des chiens ont la cote.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Drogues - Trafic

Aller plus loin

Opération anti-drogue à Tanger-Med, 11 tonnes saisies

Une opération de trafic international de drogue a été démantelée à Tanger Med. Elle a permis de saisir 11 tonnes et 440 kg de drogue dissimulées dans un camion de transport...

Grosse prise de cannabis dans le nord du Maroc

Vendredi soir, les services sécuritaires de la ville de Ksar el-Kébir, ont mis en échec une tentative de trafic de 2 360 kilogrammes de résine de cannabis. Ils ont également...

Algérie : mandat d’arrêt émis contre un trafiquant de drogue marocain

En Algérie, un Marocain et six autres personnes ont écopé des peines de prison allant de 7 à 20 années de réclusion criminelle pour trafic de 10 000 comprimés psychotropes et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...