Après Ceuta, Melilla est prise d’assaut par des migrants

18 mai 2021 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : G.A

Les migrants marocains et subsahariens ont jeté leur dévolu sur Melilla, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine. Plus de 86 personnes ont réussi à traverser la barrière depuis le Maroc alors que la veille, 6 000 personnes avaient réussi à rejoindre Sebta à la nage, sous le regard passif des militaires marocains.

C’est une marée de migrants, Marocains pour la plupart, qui ont rallié Ceuta et Melilla dans la nuit de lundi à mardi. Des milliers de candidats à l’immigration qui rejoignent ainsi le lot de ceux qui traversent une zone de turbulence sur le plan diplomatique, arrivent facilement à traverser la frontière. Mardi vers 04h45 (02h45GMT), « plus de 300 personnes originaires d’Afrique subsaharienne » ont tenté de franchir la barrière séparant Melilla du Maroc, a indiqué la préfecture de Melilla dans un communiqué.

Plus de 200 personnes ont été repoussées, mais « 85 hommes et une femme ont réussi à entrer », selon le communiqué. La seule femme dans le lot a dû bénéficier de l’assistance de la Croix-rouge. « Les migrants ont maintenu une attitude agressive et ont jeté des pierres contre les agents », dont trois ont dû recevoir des soins pour « des contusions mineures », a ajouté la préfecture.

Les migrants qui ont réussi à entrer ont été conduits au Centre de séjour temporaire (CETI) de l’enclave. Ce passage en force des migrants à Sebta et Melilla est devenu quotidien et interpelle les autorités marocaines et espagnoles sur le combat qu’elles mènent contre le phénomène.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Manifestation anti-marocaine dans les Îles Canaries

Une trentaine de personnes ont manifesté samedi devant le consulat du Maroc à Palma pour «  condamner l’attitude des autorités marocaines  » qui ont laissé entrer des milliers...

La situation des Marocains à Melilla est alarmante

La crise migratoire déclenchée par l’arrivée massive en mai des migrants marocains à Ceuta, affecte aussi Melilla. Le gouvernement de la ville autonome est dépassé par le flux...

Ceuta et Melilla, au cœur de la crise entre le Maroc et l’Espagne

Ceutaet Melilla vivent une crise économique sévère depuis la fermeture des frontières avec le Maroc le 20 mars 2020. Les deux enclaves espagnoles n’en peuvent plus de cette...

Le Maroc « ne joue pas le jeu » du rapatriement des mineurs

« Deux ou trois ordres de rapatriements » de mineurs marocains non accompagnés sont signés chaque jour, a assuré Abderrahim Mohamed Hammú, le vice-conseiller du mineur dans la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.