Recherche

La situation des Marocains à Melilla est alarmante

© Copyright : DR

20 juin 2021 - 12h40 - Société - Par: A.P

La crise migratoire déclenchée par l’arrivée massive en mai des migrants marocains à Ceuta, affecte aussi Melilla. Le gouvernement de la ville autonome est dépassé par le flux d’entrée massif de migrants, notamment des mineurs, sur son territoire, faute d’infrastructures adéquates et de moyens pour assurer leur prise en charge.

À l’instar de Ceuta qui a fait l’actualité ces derniers jours en raison de la crise avec le Maroc, la ville de Melilla n’est pas moins touchée par la fermeture des frontières du fait de la pandémie du Covid-19, laquelle a conduit à une arrivée de migrants dans la ville. En 2020, des centaines de migrants marocains ont été arrêtés à Melilla et pris en charge dans les centres d’accueil, informe OKDIARIO.

À lire : Après Ceuta, Melilla est prise d’assaut par des migrants

Le gouvernement de Melilla a choisi d’utiliser l’arène de la ville pour accueillir ces migrants, comme le fait Ceuta avec les entrepôts ou les Iles Canaries avec les tentes ou les casernes. Mais dépassée par le flux de migrants, la ville s’est trouvée dans l’incapacité économique de continuer à prendre en charge ces derniers. Ainsi, après avoir allégé les mesures restrictives, le gouvernement de Melilla a réduit progressivement les montants alloués à la prise en charge des migrants et à l’entretien des centres d’accueil, y compris de l’arène, et a finalement procédé à sa fermeture.

À lire : La police bloque l’entrée de 150 migrants subsahariens à Melilla

Mais face à la présence de plus en plus remarquée des migrants dans les rues, les parcs et les jardins, les autorités ont dû rouvrir l’arène, mais sans mettre à sa disposition des moyens pour le maintenir dans des conditions minimales d’hygiène et de propreté. Conséquence, les quelque 200 migrants qui y sont accueillis, vivent dans des conditions dégradantes et sont abandonnés à leur sort par les autorités locales. 

Le gouvernement central tient l’Exécutif de Melilla pour responsable de cette situation à laquelle le Médiateur et le ministère des Migrations peinent, jusque-là, à trouver une réponse concrète.

Mots clés: Melilla , Ceuta (Sebta) , Espagne , Immigration clandestine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact