Une arnaque immobilière à grande échelle à Agadir

4 mars 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Sur ordre du Parquet général d’Agadir, la directrice exécutive d’un grand groupe immobilier, vient d’être interpellée par la brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca, pour son implication présumée dans des affaires d’escroquerie et de malversations en rapport avec plusieurs propriétés immobilières.

Elle est accusée d’avoir détourné, avec l’aide de tierces personnes, des biens immobiliers et des sommes d’argent importantes appartenant au groupe immobilier. Selon Hespress, pas moins de 23 actes de vente d’appartements, ont été rédigés par un notaire de la ville, de mèche avec l’ex-directrice, au nom des enfants et des proches de cette dernière.

L’enquête préliminaire de la police judiciaire a révélé l’existence de malversations dans les comptes du groupe immobilier, à travers notamment des virements effectués par la mise en cause, en faveur des membres de sa famille. Profitant de la confiance des dirigeants et des employés du groupe, cette femme a réussi à exercer son influence sur l’ensemble des partenaires sociaux de l’entreprise et à les exploiter à des fins frauduleuses.

Elle est parvenue à mettre en place un stratagème avec le concours de complices qui l’aidaient à s’emparer des biens immobiliers du groupe d’investissement et à effectuer des détournements de fonds en sa faveur. Les mis en cause ont été placés en garde à vue, à la disposition de l’enquête, conduite sous la supervision du Parquet général.

Sujets associés : Immobilier - Agadir - Casablanca - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Escroquerie

Aller plus loin

Casablanca : une notaire condamnée pour escroquerie

Une notaire a été condamnée par la cour d’appel de Casablanca à trois ans de prison ferme, pour abus de confiance et escroquerie. Outre cette affaire, elle est également...

SMAP Immo porte plainte contre Bab Darna pour « escroquerie et préjudice subis »

Bab Darna n’a pas fini avec les ennuis, suite à l’étendue des dégâts de l’arnaque dont ont été victimes aussi bien des particuliers que des entreprises. Cette fois, c’est SMAP...

Maroc : un député condamné à 4 ans de prison pour malversations

Le président de la commune de Tanant, et député du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a été condamné par la Cour d’appel de Casablanca à quatre ans de prison ferme pour...

Une arnaque immobilière à grande échelle à Essaouira, 200 familles touchées

Le directeur commercial d’une société immobilière a été condamné à 5 ans de prison ferme pour escroquerie par le tribunal de première instance d’Essaouira. Cette arrestation est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?