Recherche

Recherché par Interpol, un Tunisien arrêté au Maroc

© Copyright : DR

4 mai 2021 - 15h40 - Société - Par: S.A

Interpol avait émis une notice rouge à l’encontre d’un Tunisien qui a été arrêté vendredi dernier à Bouznika. Considéré comme l’homme le plus recherché dans les affaires liées au trafic de drogue international, il est dans le viseur du ministère italien de la Justice.

L’arrestation du Tunisien a eu lieu vendredi dernier au quartier Al Amal dans un appartement appartenant à sa fiancée marocaine résidant en Italie, rapporte Assabah. Interpol avait émis une notice rouge à son encontre après son arrivée au Maroc. Déféré devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Benslimane, cet homme de 45 ans sera ensuite placé en détention préventive dans la prison Tiflet 2, réservée aux détenus étrangers.

En Italie, le ministre de la Justice avait lancé un avis de recherche à son encontre pour ses liaisons avec des réseaux de trafic international de drogue. Son arrestation au Maroc s’inscrit dans le cadre des relations de coopération internationale en matière de sécurité. Il sera donc extradé vers l’Italie dans les tout prochains jours. Selon l’article 729 du Code pénal, «  le procureur ou l’un de ses substituts peut procéder à l’arrestation d’une personne de nationalité étrangère sur demande des autorités judiciaires d’un pays ou suite à une notice rouge émanant d’Interpol  ».

Selon la procédure, une fois que le procureur du roi avise de cette arrestation le ministère de la Justice ou le procureur général du roi près la Cour de cassation, et transmet les documents afférents à l’extradition de l’accusé, le prévenu comparaîtra devant la Chambre criminelle près la Cour de cassation. À son tour, le tribunal l’auditionnera en présence d’un avocat puis se penchera sur la demande de son extradition vers l’Italie cinq jours après son déferrement.

Mots clés: Arrestation , Tunisie , Interpol , Bouznika , Trafic , Drogues

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact