Recherche

Reportage : La détresse des commerçants et artisans traditionnels de Fès à cause du covid-19

© Copyright : DR

20 octobre 2020 - 15h20 - Société

Le secteur de l’artisanat a été fortement impacté par la pandémie du coronavirus et voit difficilement le bout du tunnel. 2M a promené ses caméras dans les boutiques de la médina de Fès, et n’a pu filmer que la désolation des artisans brodeurs, tailleurs, ébénistes et autres qui arrivent à peine à joindre les deux bouts.

La pandémie du coronavirus a la mauvaise idée de fragiliser davantage des secteurs déjà essoufflés. Les artisans se retrouvent sans revenus, les clients étant rares, voire inexistants. Même les pionniers de l’artisanat à Fès comme Haja Fatima, Haj Abdellatif, Mohammed et autres interrogés, sont dans la tourmente et ne donnent pas chère de la peau du secteur si les autorités ne leur viennent pas en aide. Le fait que le secteur dépende du tourisme rend les difficultés encore plus grandes.

Les boutiques sont pour la plupart fermées. Celles qui sont ouvertes sont remplis d’artisans inactifs, déprimées, qui essayent de passer le temps avec des conversations parfois futiles. Ils se souviennent de ces temps pas si lointain, où ils arrivent à peine à trouver le temps de s’asseoir. La pandémie a tout changé, semble avoir emporté la joie de vivre, la force de se lever chaque matin.

En attendant que l’activité reprenne, les artisans essayent de vivre au jour le jour. Entre craintes, désespoirs et attentes, ils espèrent que ces moments difficiles passeront et ne seront que de sombres souvenirs, rapporte 2M.

Mots clés: Fès , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Menaces

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact