Recherche

À Fès, les artisans entre optimisme et appel à l’aide

© Copyright : DR

30 juin 2020 - 12h30 - Economie

Les professionnels du secteur d’artisanat exerçant à Fès reprennent timidement leurs activités après trois mois d’arrêt en raison de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire et du confinement.

"Au moment où nous nous préparions pour la saison de Tbourida et les festivals, dont celui d’El Jadida, le coronavirus nous a surpris, nous obligeant à arrêter complètement nos activités", confie à la MAP Adil El Haddadi spécialisé dans la fabrication des fusils traditionnels utilisés dans la "fantasia". Tout comme Adil, de nombreux artisans se sont retrouvé dans la même situation.

"La pandémie du covid-19 a coïncidé avec le pic de notre activité qui s’est trouvée complètement à l’arrêt", renchérit Saida Bennis, propriétaire d’une boutique de caftans dans l’ancienne médina. Ahmed Bouchaala, cordonnier et maître-artisan de la fameuse "Babouche Ziwania", lui, fait remarquer que "malheureusement, la reprise normale de l’activité coïncidera avec la fin de la saison"’ estivale. Une période au cours de laquelle de nombreux touristes achètent les produits d’artisanat. Face à cette situation, tous ces artisans appellent les autorités de tutelle à intervenir pour vivifier le secteur.

"Nous assistons à un redémarrage en dents de scie, en raison du contexte particulier de la pandémie du covid-19", admet Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre d’artisanat de la région de Fès-Meknès, soulignant que le secteur a été durement touché par la crise sanitaire.

Un travail de concertation et de coordination a été amorcé avec les associations d’artisanat en vue d’amorcer un nouveau démarrage qui renforcera la position du produit marocain aux niveaux national et international, ajoute-t-il.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact