Recherche

Les traiteurs marocains crient leur désarroi

© Copyright : DR

18 août 2020 - 10h00 - Economie - Par: S.A

Les traiteurs marocains sont en arrêt d’activité depuis le mois de mars en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Ils appellent l’État à l’aide afin de sortir de cette situation qui perdure.

"Le secteur des traiteurs, en ce moment, est à l’arrêt. Cela dure depuis plus de 6 mois, alors que c’est la période de l’année où les traiteurs travaillent le plus. Le Covid-19 a mis ce secteur à rude épreuve et, aujourd’hui, il est paralysé", confie à Aujourd’hui le Maroc Sidi Mohammed Rahal Essoulami, président de la Fédération marocaine des traiteurs (FMT). Afin de reprendre leur activité, les professionnels du secteur comptent sur l’aide de l’État.

D’ores et déjà, il y a eu une rencontre entre la FMT, une délégation de la commission mixte des métiers de bouche et Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique. "Nous sommes ouverts à toutes les propositions qui peuvent aider l’activité à se relever, notamment celle de permettre aux traiteurs de travailler sur des petites réceptions", laisse entendre le président de la FMT. Celui-ci mise sur l’accompagnement du ministre pour la reprise et une meilleure organisation de leur activité en ces temps de Covid-19.

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur leur activité. Bon nombre de professionnels du secteur ont fermé leurs commerces. Certains ont vu leur chiffre d’affaires baisser jusqu’à 100%. Le chiffre d’affaires des propriétaires de points de vente a enregistré une baisse de 70%. En l’absence d’une reprise normale de l’activité, les professionnels doivent également faire face à des charges comme le paiement des loyers, des salaires et des impôts. Une difficulté supplémentaire. Près de 100 000 emplois sont menacés.

Mots clés: Etat d’urgence au Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact