Covid-19 : voici des solutions urgentes des professionnels des Métiers de Bouche

18 mars 2021 - 13h20 - Economie - Ecrit par : J.K

Les professionnels des Métiers de Bouche du Maroc montent au créneau. Malmenés par des effets de la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), ils appellent au secours tout ne faisant des propositions.

Réunis mardi à Casablanca, ces opérateurs, représentés par les différentes fédérations affiliées à la Confédération marocaine des métiers de bouche (CMMB), ont exposé leurs malheurs suite aux mesures de confinement et restrictions imposées pour contenir la propagation de la pandémie, rapporte Map. Mohammed Rahal Essoulami, président de la CMMB et de la Fédération Marocaine des Traiteurs (FMT), a souligné à cette rencontre l’importance socio-économique du secteur des traiteurs qui regroupe plusieurs métiers interdépendants, tous aujourd’hui exposés aux risques de faillite et de perte massive d’emplois.

30 % des restaurants et cafés n’ont pas rouvert après le confinement, occasionnant de lourdes pertes financières en 2020 et des pertes d’emploi à hauteur de 10 %, sans oublier les réductions de salaires appliquées, notamment par certaines franchises, afin de maintenir leur activité, fait part Mohamed Elfane, Président de la Fédération Marocaine de la Fédération Marocaine de la Franchise et Commerce (FMF), qui n’a pas occulté les graves conséquences économiques et sociales des mesures restrictives sur les franchisés, à l’approche du mois de Ramadan.

Aussi, Essoulami a-t-il appelé à la rescousse de ce secteur en agonie depuis bientôt un an, les instances gouvernementales et institutions privées parties prenantes, afin de limiter les dégâts. Et Elfane de souhaiter à sa suite, la mise en place rapide du contrat programme du secteur, en mettant l’accent sur l’assistance technique, le développement de la digitalisation, ainsi qu’une réflexion en comité public-privé pour sortir le secteur de cette mauvaise passe.

Sujets associés : Casablanca - Tourisme - Emploi - Restauration - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les cafés et restaurants exigent l’aide l’Etat

Désarçonnés par les effets de la pandémie du Covid-19, les professionnels de cafés et restaurants ne baissent pas les bras même si une information non confirmée fait croire que...

Les traiteurs marocains crient leur désarroi

Les traiteurs marocains sont en arrêt d’activité depuis le mois de mars en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Ils appellent l’État à l’aide afin de sortir de...

Maroc : le SOS des restaurants

À travers une lettre adressée à plusieurs instances, la Confédération Marocaine des Métiers de Bouche (CMMB) défend l’intérêt du secteur de la restauration durement touché par...

À Casablanca, cafetiers et restaurateurs s’affairent

Les cafetiers et restaurateurs de Casablanca et d’autres villes marocaines s’activent pour la reprise de leur activité. Les autorités du pays les ont autorisés à rouvrir leurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.