Recherche

L’artisanat marocain forcé à se réinventer

© Copyright : DR

21 juillet 2020 - 06h00 - Economie - Par: S.A

Les métiers du secteur de l’artisanat sont en pleine restructuration et réorganisation. En attendant la mise en application de la loi 50-17 relative à l’exercice des activités de l’artisanat, plusieurs mesures ont été prises pour dynamiser le secteur.

Le projet de loi 50-17 relatif à l’exercice des activités de l’artisanat adopté le 30 juin dernier au Parlement est un nouveau dispositif juridique régissant l’activité, rapporte La Vie éco. Ce projet sera publié au Bulletin officiel dans les tout prochains jours. Les textes d’application de ce cadre juridique vont être bientôt élaborés. De même, le ministère de tutelle entend mener une campagne de sensibilisation d’appropriation de la nouvelle loi.

Avant cette étape, un travail se fait sur le contenu de la plateforme électronique relative au registre national de l’artisanat. Ce registre permettra de généraliser la couverture sociale au profit d’une large catégorie d’artisans, est-il précisé dans un document de présentation du plan de relance. Les artisans inscrits pourront ainsi bénéficier des appuis techniques, de la formation continue, et participer aux salons et foires, aux prix et trophées.

De même, il est prévu l’organisation du tissu associatif du secteur à travers l’institution des organismes professionnels locaux, régionaux et nationaux représentant les différentes activités de l’artisanat. Les institutions coutumières telles que le Mohtassib et l’Amine sortiront de leur léthargie. De quoi permettre d’assurer une vraie représentativité des acteurs au sein des différents organismes professionnels.

Côté commercialisation, la réforme prévoit la promotion des ventes des produits artisanaux en ligne à travers une plateforme e-commerce. Durant le confinement, le secteur a enregistré une baisse de 79% de ventes et des annulations de commandes nationales et étrangères, ainsi que l’arrêt des exportations de produits et l’importation des matières premières en raison de la fermeture des espaces de production et de commercialisation, a révélé une enquête nationale réalisée par le ministère.

Mots clés: Artisanat Marocain , Développement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact