Attijariwafa Bank : 500 000 euros d’amende en Europe

29 janvier 2021 - 09h47 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Commission des sanctions de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution-ACPR a condamné Attijariwafa Bank (AWBE) à un blâme et à une amende de 500 000 euros pour défaut de lutte contre le blanchiment d’argent.

La société AWBE, propriété de la holding Attijariwafa Euro Finances, elle-même filiale à 100 % de la société Attijariwafa Bank fait les frais de son manque d’engagement dans la lutte contre le blanchiment d’argent. Tout est parti d’un contrôle diligenté en 2012. La mission de contrôle en matière de contrôle interne et de LCB-FT avait mis AWBE en demeure, afin de remédier aux manquements constatés, fait savoir Eco Actu. Deux ans plus tard, l’établissement avait mis en œuvre plusieurs actions correctives. Seulement, une mission de suivi de la mise en demeure avait constaté que le projet de remédiation n’était pas finalisé.

3 octobre 2018 au 1ᵉʳ février 2019  : Nouveau contrôle sur place portant sur son dispositif de Lutte contre le Blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT) et la conformité de l’activité de commercialisation des produits de la maison-mère. À l’issue de ce contrôle, un rapport a été signé, le 12 juillet 2019. La suite ? Le Collège de l’ACPR, statuant en sous-collège sectoriel «  banque  », avait, lors de sa séance du 13 décembre 2019, pris la résolution d’ouvrir la procédure disciplinaire.

Au nombre des griefs, on peut citer entre autres, la classification des risques, les obligations de vigilance (en ce qui concerne la mise en œuvre des mesures de vigilance complémentaires à l’égard des personnes politiquement exposées et en ce qui concerne le dispositif de détection et d’analyse des opérations atypiques), la mise en œuvre des obligations de déclaration de soupçon à Tracfin, le contrôle interne du dispositif de LCB-FT (en ce qui concerne le contrôle permanent de second niveau d’AWBE sur ses succursales européennes et les moyens humains dédiés au contrôle périodique du dispositif de LCB-FT).

Se penchant sur ce dernier grief, la commission a noté l’insuffisance de moyens humains dédiés au contrôle périodique du dispositif de LCB-FT au sein d’AWBE. Trois personnes étaient chargées du contrôle périodique des activités réalisées par les 61 agences d’AWBE situées pour moitié en France et pour moitié dans des pays européens fin 2017. Trois autres personnes avaient fait ce contrôle en décembre 2018. Résultat  : sur l’exercice 2017, seulement 4 des 10 missions initialement définies par l’établissement dans son plan d’audit triennal 2017-2019 ont été réalisées. Sur les 6 missions initialement prévues et qui n’ont pas été réalisées en 2017, 3 seulement ont été reportées en 2018, les 3 autres ayant été reportées en 2019.

Sujets associés : Attijariwafa bank - Banques - Amendes

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Attijariwafa bank fait une fleur à ses clients

Attijariwafa bank Europe vient d’annoncer la gratuité temporaire de plusieurs solutions de transfert à distance.

Attijariwafa bank élue « Banque la plus sûre en Afrique en 2021 »

Attijariwafa bank vient de décocher pour la 2ᵉ année consécutive, le prix de la « Banque la plus sûre en Afrique », décerné par le magazine américain Global Finance. Cette nouvelle...

Attijariwafa Bank : 80 000 demandes de report d’échéances de crédit accordées

Depuis le début de la crise sanitaire du covid-19, le Groupe Attijariwafa Bank (AWB) a accordé environ 80 000 demandes de report des échéances de crédit. Les reports concernent...

Attijariwafa bank adopte SWIFT GPI

Depuis le 13 janvier dernier, Attijariwafa Bank est la première banque marocaine à se conformer à la norme internationale SWIFT Global Payment Innovation (GPI). L’annonce a été...

Nous vous recommandons

Attijariwafa bank

Attijariwafa Bank : 80 000 demandes de report d’échéances de crédit accordées

Depuis le début de la crise sanitaire du covid-19, le Groupe Attijariwafa Bank (AWB) a accordé environ 80 000 demandes de report des échéances de crédit. Les reports concernent aussi bien les clients particuliers que les...

Attijariwafa bank invite ses actionnaires à renforcer le capital

Attijariwafa bank suggère à ses actionnaires de convertir en actions nouvelles le dividende exceptionnel. Cette proposition de la banque, autorisée par l’Assemblée générale extraordinaire tenue le 21 décembre 2020, et publiée le 28 décembre par la Bourse de...

RSA Maroc : un gros contrat de 133 millions d’euros pour Tanger Alliance

Un contrat de crédit long terme sous forme de Project Finance a été signé, jeudi 7 janvier 2021, avec un consortium de banques marocaines par Tanger Alliance, filiale de Marsa Maroc, Contship Italia, Eurogate International et Hapag...

Voici les banques préférées des Marocains

Les Marocains ont évalué leur degré de satisfaction auprès des banques qui opèrent sur le territoire et qui se distinguent par leurs prestations et leurs offres. Quels ont été les résultats de cette étude et quelles sont les meilleures en 2021  ? Voici les...

« Attijari Bank » reste en Tunisie

Les clients d’Attijari Bank en Tunisie peuvent toujours opérer dans les différentes agences. La banque poursuit ses activités et ne compte pas quitter le pays, a rassuré la direction.

Banques

Banque Populaire s’en sort bien malgré la crise du Covid-19

Au 1er semestre 2020, le produit net bancaire du groupe BCP s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de dirhams. C’est ce que révèlent ses résultats semestriels.

Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Au Maroc, retirer de l’argent via les guichets automatiques bancaires (GAB) est une mission impossible pour de nombreux citoyens. Certains guichets manquent cruellement de liquidités. Les associations des consommateurs sont appelées à la rescousse pour...

Maroc : que faire en cas d’interdiction d’émettre des chèques ?

Un guide sur les «  incidents de paiement  » publié par Bank Al-Maghrib (BAM) explique en trois étapes comment s’opère la régularisation d’une personne «  interdite de chéquier  »

Hausse du nombre de comptes bancaires au Maroc

Selon Bank Al-Maghrib (BAM), le nombre de comptes bancaires a connu une hausse de 5% à plus de 28 millions durant l’année écoulée contre 4,7% en 2018.

La Banque centrale populaire va ouvrir son capital

La Banque centrale populaire (BCP) marocaine est en quête de partenaire stratégique en Asie. Dans le cadre de son nouveau programme de développement établi sur les cinq prochaines années, elle s’apprête à lancer des négociations avec des banques du continent...

Amendes

Maroc : condamnée pour avoir volé des œufs

Le tribunal de première instance de Benguérir a condamné une ouvrière à un mois de prison ferme assortie d’une amende de 130 DH pour le vol de 16 œufs.

Abderrazak Hamdallah s’excuse après la controverse

L’international marocain, Abderrazak Hamdallah, s’est excusé auprès des responsables de son club, Al Nassr, et de ses coéquipiers pour s’être mal comporté dernièrement. Il était absent à la rencontre qui a opposé son équipe à Al Faisaly (3-2), samedi 7 mars...

Le salafiste Abou Naïm paie cher pour ses critiques

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné, vendredi 3 avril, le prédicateur salafiste, Abdelhamid Abou Naïm à un an de prison ferme et à une amende de 2 000 DH pour avoir réprouvé la décision de fermeture des...

Essaouira : une femme médecin en prison

Une femme médecin exerçant au centre sanitaire de la municipalité de Talmsset à Essaouira a écopé d’une peine de dix mois de prison ferme assortie d’une amende de 10 000 DH pour absence non justifiée au travail. Tel est le verdict rendu par le tribunal de...

Maroc : un leader du PJD condamné pour fraude au microcrédit

Le tribunal de première instance de Souk El Arbaâ a condamné un leader du Parti de la justice et du développement (PJD) à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 1 000 dirhams pour son implication dans une affaire de fraude aux micro-crédits....