L’Australie désigne un nouvel ambassadeur au Maroc

7 septembre 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le nouvel ambassadeur d’Australie au Maroc s’appelle Michael Cutts. La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a fait part de sa nomination vendredi, dans un communiqué.

L’Australie et le Maroc ont des liens solides depuis de nombreuses années. L’officialisation des relations diplomatiques entre les deux pays s’est faite en juin 2017. Le ministère des Affaires étrangères se dit admiratif de cette relation qui évolue dans un climat de confiance et d’efforts renouvelés. Dans le communiqué publié sur le site du ministère, « l’Australie reconnaît les efforts du Maroc dans la lutte contre la propagation du covid-19 et apprécie le soutien fourni aux Australiens pour leur rapatriement pendant la pandémie ».

Marise Payne a également fait savoir que ces dernières années, le Maroc s’est beaucoup investi dans la lutte contre le terrorisme mondial et l’extrémisme violent, et «  peut compter sur l’Australie en tant que membres de la Coalition mondiale pour ensemble défaire l’état islamique  ».

De même, elle a expliqué que son pays tient à développer avec le Royaume d’étroites relations sur le plan économique. « Nous reconnaissons que le Maroc est une économie nord-africaine importante. Nous avons hâte d’élargir nos liens commerciaux et d’investissement, notamment dans l’alimentaire, l’agriculture, les infrastructures et le développement durable », a-t-elle souligné.

Le nouvel ambassadeur, Michael Cutts, est titulaire d’un Master d’arts en affaires étrangères et commerce, d’un baccalauréat des arts, d’un diplôme d’études supérieures en éducation de l’Université Monash, et d’un diplôme d’études supérieures en interprétation-traduction de l’Université Deakin. c’est un diplomate de carrière qui vient remplacer Berenice Owen-Jones, chaleureusement remerciée par la ministre Marise Payne, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Australie

Aller plus loin

Australia day : Le chef Moha mis en vedette par l’ambassade d’Australie au Maroc

L’ambassade d’Australie au Maroc s’est associé au gastronome marocain Chef Moha, pour présenter aux citoyens des deux pays, une vidéo de quelques minutes dans laquelle il a été...

Véronique Petit, future ambassadeur de Belgique au Maroc ?

L’actuelle ambassadrice du Royaume de Belgique en République islamique d’Iran est pressentie pour occuper le même poste à Rabat. Véronique Petit, selon certains médias belges,...

Qui est Lawrence Randolph, le nouveau consul général des Etats-Unis à Casablanca ?

Lawrence Randolph est le nouveau Consul Général des États-Unis d’Amérique à Casablanca. Le diplomate qui a pris ses fonctions lundi, est originaire de Boston au Massachusetts et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...