Maroc : un scorpion (et l’absence d’antidote) tue un enfant

9 juin 2020 - 16h30 - Ecrit par : I.L

Un enfant de 3 ans a succombé, samedi dernier, à une piqûre de scorpion dans la région d’Azilal. Une enquête a été ouverte.

Selon Barlamane, le petit garçon s’amusait devant le domicile familial sis à Dour Afouzar (commune de Ait Mhamed) lorsqu’il a été piqué par un scorpion.

Alertés, les parents de la jeune victime l’ont transportée d’urgence vers le centre de santé de la commune. Malheureusement, l’établissement sanitaire ne possédait pas d’antidote.

Ses parents l’ont ensuite évacué vers l’hôpital provincial où il a succombé au venin. Une fois le décès de l’enfant constaté, sa dépouille a été déposée à la morgue pour autopsie.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

Tags : Azilal - Décès

Aller plus loin

Encore une victime de piqûre de scorpion à Chefchaouen

A Chefchaouen, les scorpions continuent de faire des victimes. Le dernier cas concerne un professeur récemment envoyé à Béni Smih.

Un scorpion ramené du Maroc sème la panique aux îles Canaries

Des parents fraîchement revenus des vacances au Maroc ont découvert avec frayeur un scorpion dans le cartable de leur fille. Il s’agissait, selon les spécialistes, d’un...

Les serpents et les scorpions sèment la panique à Fès

La population de la Médina de Fès vit la peur au ventre à cause des serpents et des scorpions et autres insectes venimeux qui font de nombreuses victimes en cette période...

Maroc : deux morts après des piqures de scorpion

Des piqûres de scorpion sont à l’origine de la mort de deux enfants dans la province d’Ouezzane, en cette période estivale et de canicule. Aucun antidote n’était disponible dans...

Nous vous recommandons

Les avions militaires français contraints de passer par le Maroc pour se rendre au Sahel

Suite à la fermeture par l’Algérie de son espace aérien, la France est contrainte de passer par le Maroc et la Mauritanie pour se rendre au Sahel où opère la Task Force Takuba aux côtés de la force...

Maroc : la construction de l’usine flottante de gaz liquéfié sera confiée à un groupe chinois

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), est en passe d’être sélectionné pour réaliser les travaux de construction d’une unité flottante de regazéification au Maroc.

Le lobbying marocain a-t-il fait échec à une ambition de l’Algérie ?

L’Algérie accuse le Maroc (« lobbying hostile ») sans le nommer d’avoir fait échouer sa candidature à accueillir le siège de l’Agence africaine du médicament (AAM).

Aptiv va créer 3500 emplois à Oujda

Aptiv, la multinationale spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements pour véhicules va investir 394 millions de dirhams (MDH) pour la construction d’une usine de câbles automobiles dans la ville de...

Mohamed Ihattaren sauvé in extremis par la Juventus Turin

L’international marocain Mohamed Ihattaren quitte enfin le PSV Eindhoven. Alors que le joueur âgé de 19 ans perdait tout espoir de se trouver un club, l’offre d’achat de la Juventus Turin vient le sauver d’une situation très...

La BAD compte sur le Maroc pour éviter une crise alimentaire en Afrique

Face à la famine qui guette l’Afrique à cause de la guerre en Ukraine, l’Office Chérifien des phosphates (OCP), géant marocain des phosphates et la Banque africaine de développement (BAD), discutent de l’approvisionnement d’urgence en engrais en Afrique de...

Achraf Hakimi sous le feu des critiques

Achraf Hakimi est au centre d’une nouvelle polémique. On reproche à l’international marocain de faire trop de virées nocturnes.

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ trimestre.

L’Espagne va retirer la nationalité à 78 bébés marocains

L’Espagne a engagé des procédures administratives de retrait de la nationalité pour 78 bébés marocains nés à Melilla et inscrits au registre d’état civil comme espagnols.

Maroc : « crime d’honneur » à Casablanca

Un homme a égorgé lundi 27 septembre sa compagne, une infirmière en service dans une clinique privée, près de l’hôpital 20 août 1953 à Casablanca.