Recherche

Badr Hari choisit ses adversaires

Badr Hari

19 mai 2019 - 18h20 - Sport

Badri Hari est de retour cette année pour de nouveaux challenges, comme il l’a annoncé lui-même il y a quelques jours. Le champion marocain a en effet signé avec Glory pour plusieurs combats.

Alors que certains l’avaient déjà mis à la retraite, le Marocain a contre toute attente annoncé sa remontée sur le ring pour disputer six nouveaux combats. Les adversaires ne sont pour l’instant pas connus mais comme il l’écrit lui-même sur son compte Facebook, son équipe et lui sont actuellement en train d’étudier les propositions. « Seuls les candidats qui sont sérieusement pris en considération seront contactés ».

Parmi les adversaires potentiels, la revanche contre Rico Verhoeven. Ce dernier n’a d’ailleurs pas caché sa colère après avoir appris la signature du contrat de Hari avec Glory, organisation pour laquelle il combat également. « Je souhaite que mon prochain combat soit contre Badr. Si je calcule bien, cela sera possible en décembre. Il pourra à nouveau se battre. Et il n’y a pour Glory plus aucune raison d’attendre. Mon dernier combat date de septembre dernier. En décembre ça fera donc un an et trois mois que je ne me serais pas battu », a-t-il réagi dans les médias néerlandais.

On parle également d’un combat contre l’autre champion marocain : Jamal Ben Saddik. Ce dernier avait juste après sa victoire en septembre dernier à Amsterdam défié Badr Hari qui se trouvait parmi le public. Montant sur le ring, Badr Hari a sans doute été contraint d’accepter car il ne souhaite pas se combat contre un autre Marocain. « Tu n’es pas mon premier choix, mais si tu le veux vraiment c’est ok pour moi. Je suis prêt », avait répondu Hari, ajoutant que le combat de Ben Saddik était marrant. « J’ai trouvé ça marrant, il s’est battu contre un amateur. Ils font de leur mieux mais ne font pas partie des meilleurs. »

Pour pousser Hari à accepter, il avait également lors d’une émission sur une chaîne marocaine affirmé que Badr le craignait et avait peur de lui. « Son temps est fini car il a un peu vieilli. De plus, personnellement, j’étais un grand fan de Badr Hari et je sais qu’il ne peut plus reproduire ce qu’il faisait avant et il est temps pour un autre Marocain de lever le drapeau du Maroc », avait-il estimé.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact