Recherche

Le groupe bancaire espagnol La Caixa veut s’installer au Maroc

© Copyright : DR

20 février 2008 - 01h13 - Economie

La Caixa, troisième banque d’Espagne après Santander et Banco Bilbao Viscaya, a officiellement décidé d’ouvrir une filiale au Maroc. Son DG, Juan Maria Nin, en a fait l’annonce lors de la présentation des résultats annuels de l’institution catalane, au début du mois, à Barcelone.

La Caixa possède déjà un bureau de représentation à Casablanca, mais souhaite maintenant s’attaquer au marché de banque universelle. La demande d’agrément n’a pas encore été déposée auprès de Bank Al-Maghrib, confirme-t-on auprès de cette institution. La direction des communications de La Caixa affirme cependant que cela « ne saurait tarder ». Il est toutefois encore trop tôt pour pouvoir fixer un échéancier quant à l’ouverture de cette filiale. L’agrément sera délivré, après avis du comité des établissements de crédit.

Dix millions de clients et 5480 agences en Espagne

Si elle possède des représentations dans plusieurs pays (France, Belgique, Angleterre, Italie, Portugal, Allemagne et Chine), deux seules filiales bancaires sont en service en dehors de l’Espagne, précisément en Pologne et en Roumanie. Le nombre imposant d’entreprises espagnoles installées au Maroc est en grande partie à l’origine de l’initiative. D’après les chiffres de l’ambassade d’Espagne au Maroc, elles sont au moins 600 à être déjà implantées, dont 20% d’origine catalane.

Après avoir plus que doublé entre 2005 et 2006, les résultats du groupe ont diminué de 17,8% en 2007, pour se fixer à 2,48 milliards d’euros, soit 28 milliards de DH. Au terme du dernier exercice, les ressources globales ont atteint les 223 milliards d’euros, et les crédits 161 milliards.

Véritable mastodonte de l’épargne en Europe, la banque catalane dispose de plus de dix millions de clients, et de 5 480 agences en Espagne.

Ce n’est pas la première fois qu’une banque espagnole tente sa chance en sol marocain. Banco Bilbao Viscaya, aujourd’hui fusionnée à Argentaria, y était présente à travers Uniban rachetée en 1997 par l’ex-Wafabank. Un peu plus tard, l’ex-banque du groupe Kettani s’était également payée la filiale d’Argentaria qui n’a jamais pu percer dans le paysage bancaire marocain. Jusqu’à son absorption, elle n’avait qu’une seule agence dans la capitale économique. L’environnement des affaires semble plus propice pour La Caixa qui pourra sans nul doute profiter de l’afflux des investissements espagnols au Maroc.

Source : La vie éco - M. C.

Mots clés: Espagne , Implantation , Banques , Bilbao

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact