A Barcelone, un automne à la marocaine

18 septembre 2007 - 14h34 - Espagne - Ecrit par : L.A

Pour marquer chaque changement de saison, l’Institut français organise les "fêtes de l’institut". Cette année, pour célébrer l’arrivée de l’automne à Barcelone, il ouvre ses portes à l’univers marocain en collaboration avec l’institut de cultura de Barcelone.

Après le succès des précédentes éditions, la rue Moià accueille l’automne à bras ouverts pour une journée mémorable, animée et divertissante. Placée sous le signe de la Méditéranée, cette saison sera symbolisée par les performances d’artistes barcelonais et marocains. Au programme : journées portes ouvertes, ateliers, expositions, marché, concert… C’est à partir de 10 heures que le public pourra s’immerger dans un monde atypique.

L’ Anti-marché, composé d’une vingtaine de créateurs d’ici et d’ailleurs, plantera ses tentes sur le parvis de l’institut. Tel un vrai souk en plein cœur de Barcelone, on y dénichera meubles, bijoux, accessoires, vêtements, objets de décoration... Parallèlement, les visiteurs pourront se familiariser davantage avec la langue française en assistant gratuitement à des cours de français généraux et spécialisés, en participant à un café littéraire et à des ateliers d’art et de gastronomie.

Soirée Mémorable en prévision

Ce n’est qu’un peu plus tard, en début de soirée, que cette manifestation prendra toute son ampleur. A partir de 20h, le collectif 212, formé par les artistes casablancais Hassan Echair, Jamila Lamrani et Safaa Erruas, investira la Galerie de l’institut pour exposer les univers plastiques originaux. Loin des clichés qui déprécient l’art marocain, le spectateur poursuivra sa découverte culturelle grâce aux installations vidéo de la photographe reconnue Lamia Naji.

Enfin, l’exposition "Méditerranée : détails", de l’artiste plasticienne Francesca Caruana, sera présentée à l’espace VIP.

Pour clôturer cette manifestation, l’institut compte sur la venue de Karim Ziad, figure emblématique de l’Orchestre national de Barbès. Dès 21 heures, le célèbre musicien et chef d’orchestre oriental offrira un concert de Oud aux côtés du maître gnawa Hamid El Kasri.

En bouquet final, le directeur Pierre Raynaud en charge de cette festivité a réservé au public une grande première. Vers 22 heures, le récital de Oud laissera place à une bataille entre Dj’s dans la salle de spectacle aménagée tout spécialement pour cette occasion. Le Dj marocain Keys et la Dj brésilienne Marise s’affronteront en mixant les musiques du BAM, le tout sur fond d’images de cités portuaires arrangées par Vj El Roce.

L’automne cette année sera donc fêté avec un jour d’avance dans une ambiance d’été méditerranéen. Riche en évènements, il est certain que sa monotonie et sa nostalgie prendront un peu de retard face à l’énergie dispensée par l’Institut français et ses artistes venus du Sud.
Rebecca FOURE. (www.lepetitjournal.com - Barcelone) lundi 17 septembre 2007

Institut français de Barcelone
C/Moïa, 8
08012 Barcelona
Tel : 93 567 77 77
Institut français

Le Petit Journal

Sujets associés : France - Musique - Barcelone - Journée

Ces articles devraient vous intéresser :

« Unforgettable » de French Montana certifié disque de diamant

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana a décroché un disque de diamant pour “Unforgettable”, sa chanson de 2017 interprétée en duo avec Swae Lee.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

Divorce de Tamer Hosny et Bassma Boussil

Basma Boussel, la célèbre styliste et chanteuse marocaine, a annoncé son divorce avec le chanteur égyptien Tamer Hosny. L’annonce a été faite sur le compte Instagram de Boussel, avec un message qui a ému ses fans.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Qui sont les représentants du Maroc aux AFRIMA 2022 ?

En tout, quatre artistes marocains sont nominés dans plusieurs catégories aux Africa Music Awards (AFRIMA) qui se tiendront du 8 au 11 décembre 2022.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.