Maroc : une maman étrangle son bébé de trois jours

2 juin 2020 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Une mère a été interpellée vendredi dernier par les éléments de la Gendarmerie royale, après avoir reconnu avoir torturé et asphyxié par strangulation son bébé de 3 jours chez elle à Amizmiz.

Un fait divers glaçant s’est produit vendredi, dans la petite ville montagnarde d’Amezmiz, à 55 kilomètres de Marrakech. À en croire le site Rue20, un bébé de sexe féminin, âgé à peine de 3 jours, a été étranglé par sa mère.

On ignore encore les raisons qui ont poussé cette maman à mettre fin à la vie de son enfant, mais selon des proches et les premiers éléments de l’enquête de la gendarmerie, elle souffrait depuis plusieurs mois de troubles psychologiques graves.

En attendant, elle a été placée en garde à vue, à la disposition de l’enquête conduite sous la supervision du parquet général. Quant à la dépouille du nourrisson, elle a été transférée à la morgue de l’hôpital.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amizmiz - Homicide - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

Marrakech : une virée entre amoureux tourne au drame

Les éléments de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté, dimanche, un jeune homme âgé d’une trentaine d’années pour le meurtre de sa petite amie. La victime est une...

Agadir : une fillette de 7 ans paie les frais d’une dispute entre ses parents

Les éléments de la préfecture de police d’Agadir ont ouvert une enquête judiciaire, ce lundi 2 mars, afin de déterminer les circonstances exactes ayant poussé un père de famille...

Bruxelles : détention prolongée pour la mère accusée d’infanticide

La détention de la mère suspectée du meurtre de sa fille, le 17 janvier dernier à Molenbeek-Saint-Jean, a été prolongée d’un mois. Ainsi en a décidé la chambre du conseil de...

Espagne : procès de la Marocaine accusée d’avoir tué son bébé

Le procès de la jeune Marocaine de 20 ans accusée d’avoir tué son bébé avec l’aide de sa mère, s’est ouvert lundi au tribunal de Tarragone. Lors de sa comparution, la jeune...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.