Le bébé d’une Marocaine sauvé dans un incendie meurtrier à Stains

26 novembre 2023 - 17h00 - France - Ecrit par : S.A

À Stains, les pompiers ont sauvé l’enfant d’une Marocaine pris au piège d’un gigantesque incendie qui s’est déclaré dans un immeuble insalubre dans la nuit de vendredi à samedi sur la place du colonel Fabien alors qu’il était bloqué dans l’appartement où il vit avec ses parents. Actuellement, il est hospitalisé et se trouve en « urgence absolue ».

”Quand je suis sorti de chez moi, j’ai vu une épaisse fumée noire, puis cette femme sur le trottoir, la peau de ses bras était complètement brûlée. Elle portait un petit enfant et pointait du doigt son appartement en criant : ’Au feu ! Mon bébé !’ », retrace auprès du Figaro Serge, qui habite dans l’immeuble mitoyen. La femme qui hurlait est une Marocaine d’une trentaine d’années qui vit à Stains dans un appartement avec ses deux enfants, de 2 et 6 ans. Alertés, les pompiers sont arrivés sur les lieux. « Quand les pompiers sont arrivés, ils sont tout de suite allés chercher l’enfant », poursuit Serge. Ils ont ensuite escaladé un petit muret pour s’engouffrer le plus rapidement possible dans l’appartement en feu. Ils ont réussi à sortir le petit garçon de l’appartement. « Il était inerte. Ils lui ont fait un massage cardiaque sur le sol avant de le mettre sur un brancard avec un masque à oxygène », et de l’emmener en urgence à l’hôpital, ajoute-t-il. Actuellement, il est hospitalisé et se trouve en « urgence absolue ». « Entendre cette mère crier pour son enfant, je n’ai jamais rien vécu de plus déchirant », confie Serge.

À lire : Un Marocain sauve une femme d’un incendie à Murcie

L’incendie s’est déclaré à 01h53. Le bilan fait état de trois morts (trois femmes) et de huit autres personnes blessées. Si la cause de l’incendie est, pour l’instant, inconnue, Djamilla*, une amie de la trentenaire marocaine croit en savoir. « C’est sûr et certain que l’incendie qui s’est déclenché chez elle est lié à l’insalubrité de l’immeuble », lâche-t-elle. Pour étayer son argumentation, elle raconte les conditions délétères dans lesquelles vivait la famille de son amie. « La cave est inondée et dans les couloirs, il y a des fils électriques dénudés. L’humidité et la moisissure sont remontées jusque chez mon amie. Sur les murs de son appartement, il y a des champignons partout. C’est si humide et poussiéreux que la petite de 2 ans a développé de l’asthme », détaille Djamilla, estimant qu’un tel drame « aurait pu être évité. » « La mairie lui a bien proposé un autre logement dans un hôtel en dehors de Stains. Elle a été obligée de refuser, ce n’est pas un endroit pour vivre quand on a deux petits enfants, et que celui de 6 ans va à l’école à Stains ! », fulmine-t-elle de colère. Elle entend organiser une manifestation dans les prochains jours « pour que les gens sachent comment les habitants étaient traités ici ».

À lire : Un touriste britannique meurt piégé dans l’incendie d’un hôtel à Marrakech

L’adoption par Stains d’un arrêté de mise en sécurité de l’immeuble le 29 septembre dernier prévoit que les familles soient évacuées mercredi prochain. « Infiltrations », « fuites », « fissures », et « structure fortement endommagée ». L’inspecteur de salubrité de la ville avait conclu à un « danger grave et imminent » pour les habitants en raison des risques « d’incendie par chaleur excessive » et « d’effondrement », résume l’arrêté affiché sur la façade du bâtiment. Sur place, le maire (DVG), Azzédine Taïbi, soutient qu’il est nécessaire que des travaux soient réalisés à cause, notamment, de la négligence des propriétaires qui a conduit à la dégradation des murs et de la structure. « C’est un drame pour nous tous, une épreuve qu’on va avoir du mal à surmonter », déplore l’édile, qui précise avoir échangé avec le père du petit garçon blessé qui est avec lui à l’hôpital. « La situation est terrible. On attend des nouvelles sur son état », ajoute-t-il.

Sujets associés : France - Incendie - MRE

Aller plus loin

Had Soualem : il incendie la voiture de sa voisine et accuse le diable

Les éléments de la gendarmerie royale de Had Soualem ont arrêté un suspect bien surprenant. Il a incendié la voiture de sa voisine et justifie son acte par un besoin d’exorciser...

Un touriste britannique meurt piégé dans l’incendie d’un hôtel à Marrakech

En vacances au Maroc avec des amis, un touriste britannique est mort piégé dans un spa après qu’un incendie s’est déclaré dans un hôtel de luxe à Marrakech.

Un Marocain sauve une femme d’un incendie à Murcie

Alors qu’il revenait de son travail, un Marocain a sauvé vendredi une quinquagénaire d’un incendie survenu dans son appartement situé à Murcie, dans le sud de l’Espagne.

Un incendie criminel révèle un meurtre fratricide à Boujdour

La police du district provincial de Boujdour a procédé mercredi à l’arrestation d’un homme de 28 ans, soupçonné d’être impliqué dans le meurtre avec préméditation de son frère.

Ces articles devraient vous intéresser :

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

Marhaba 2022 : un parti espagnol accuse Balearia d’augmenter ses prix

Le député et porte-parole de Ceuta Ya !, Mohamed Mustafa, a accusé Balearia d’augmenter les prix des billets de ferry en pleine Opération Marhaba.