Recherche

Benkirane dénonce 2M à la HACA pour avoir diffusé le concert de Jennifer Lopez

© Copyright : DR

5 juin 2015 - 22h56 - Maroc

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane vient de saisir la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à propos de la retransmission sur la chaîne de télévision publique 2M, du concert "sexuellement suggestif" de la chanteuse américaine Jennifer Lopez.

Dans la correspondance adressée à Amina Lamrini, présidente de la Haca, dont nous avons pris connaissance, le chef du gouvernement écrit dans l’objet du message : "Examen des infractions et des abus concernant les scènes sexuellement suggestives diffusées par la chaîne 2M dans la soirée de vendredi 29 mai et l’application des dispositions juridiques".

C’est Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication poussé par la pression médiatique et populaire qui a interpellé Benkirane au sujet du concert dénudé de Jennifer Lopez repris sur 2M.

El Khalfi aurait essayé lors de la retransmission du fameux concert de faire intervenir Fayçal Laraïchi, patron de la Société Nationale de Radio Télevision (SNRT) pour interrompre la diffusion du spectacle, mais ce dernier aurait refusé, d’après nos sources.

Pour les islamistes du Parti Justice et Développement (PJD) c’est une question d’honneur. Il fallait réagir, sinon ils compromettent tout leur avenir politique surtout à l’approche des échéances électorales communales.

Benkirane a pris son courage à deux mains et a même parlé dans son message d’"allusions sexuelles portant atteinte à la pudeur et aux valeurs religieuses et morales de la société marocaine".

"L’infraction est grave et mérite sanction", estime Benkirane, "les faits concernant des scènes à connotation sexuelle sont avérés à l’encontre de la société Soread 2M". Le leader islamiste interpelle donc Lamrini pour qu’elle saisisse l’instance dépendant de la HACA, le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle, pour qu’il prenne les sanctions nécessaires contre les responsables de 2M.

Pour le chef du gouvernement, la diffusion de ce concert sur une chaîne de télévision publique est une "violation flagrante" du cahier des charges de cette chaîne, mais aussi de la Constitution marocaine.

Au PJD, tout le monde veut la démission des dirigeants de 2M et de la SNRT, avec à leur tête Salim Cheikh, Samira Sitaïl et Fayçal Laraïchi.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact