Booba ne viendra pas au Maroc, son concert à Casablanca annulé

2 mai 2023 - 14h10 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

Le rappeur français Booba devait se produire le 21 juin à Casablanca, mais la préfecture de Casablanca-Anfa en a décidé autrement en annulant le concert. Malgré cette décision, les organisateurs maintiennent la date et affirment que des négociations sont encore en cours.

La préfecture de Casablanca a notifié par écrit aux organisateurs son refus de les autoriser à organiser l’événement au Complexe Sportif Mohammed V. La demande, déposée le 21 mars 2023, a été examinée par le comité régional de sécurité de la préfecture le 22 mars, mais celle-ci « n’a pas abouti », selon une lettre datée du 28 mai.

A lire : Le rappeur Booba indésirable au Maroc

Cet événement intervient dans un contexte de polémique autour de Booba, de son vrai nom Élie Yaffa. En effet, le Club des avocats du Maroc a porté plainte contre le rappeur pour « diffamation et injure portées contre les femmes marocaines ». Le président du club explique avoir reçu de nombreuses sollicitations pour agir et, après étude des éléments en sa possession, a décidé d’entamer une action en justice contre l’artiste.

Les chansons incriminées contiennent des propos considérés comme offensants envers les femmes maghrébines, notamment Marocaines. Parmi les paroles en question, on retrouve notamment « Je ne vais à la chicha que pour les Arabes » et « la petite Marocaine f*** Berlusconi ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Concert - Femme marocaine

Aller plus loin

Concert de Booba à Casablanca : une annulation aux enjeux politiques

Le concert de Booba à Casablanca, prévu le 21 juin, a été annulé pour propos sexistes. Pour l’ancien journaliste Aboubakr Jamai, exilé et résidant à Aix-en-Provence, les...

Booba accueilli au Maroc, malgré les insultes envers les Marocaines

Alors que la polémique entoure la venue de Booba pour un concert au Maroc, les organisateurs ont décidé de maintenir l’événement. Ce choix s’oppose à l’indignation d’une partie...

Couronnement du roi Charles III : le chanteur anglo-marocain Zak Abel met le feu

Le chanteur anglo-marocain Zak Abel figure parmi les chanteurs qui se sont produits lors du concert de couronnement du roi Charles III et de la reine consort Camilla, à l’abbaye...

Concert de Booba au Maroc : entre maintien, annulation et promesse de remboursement

À quelques jours du concert du rappeur français Booba à Casablanca, des doutes persistent encore sur la tenue de l’événement. Le duc de Boulogne et l’organisateur du show sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Un concert à 3 millions de dirhams ? Zina Daoudia répond aux rumeurs

La chanteuse marocaine Zina Daoudia a répondu aux rumeurs selon lesquelles elle a reçu 3 millions de dirhams pour une prestation artistique.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Maroc : présenter un acte de mariage dans les hôtels c’est fini

L’obligation de présenter un contrat de mariage lors de la réservation de chambres d’hôtel au Maroc pour les couples aurait été annulée. Cette décision survient après la colère du ministre de la Justice, Adellatif Ouahbi.

Festival Mawazine : Saad Lamjarred persona non grata ?

La participation de Saad Lamjarred à la 19ᵉ édition du Festival Mawazine, prévue du 21 au 29 juin prochain, semble compromise. Des sources proches des organisateurs ont révélé l’échec des négociations entre les deux parties.