Bruxelles : deux marocaines en finale d’un concours scientifique international

3 novembre 2021 - 22h00 - Belgique - Ecrit par : A.T

Deux jeunes Bruxelloises d’origine marocaine ont mis au point une application pour aider les étudiants à faire leur choix professionnel. Leur innovation a été retenue à la finale d’un concours international.

Il s’agit de Hajar et Kawthar Saidi, toutes deux âgées de 19 ans et étudiantes à l’ICHEC. Grâce à l’application FindYourPro, fruit de leur imagination, ces deux pépites marocaines ont pour ambition d’aider les étudiants à faire leurs choix d’études et de carrière, rapporte Belga.

« Nous savons qu’il peut être compliqué et stressant pour les jeunes étudiants de devoir décider de la voie professionnelle à suivre ou des études à poursuivre. Avec l’application FindYourPro, nous voulons aider ces étudiants à trouver ce qui leur convient le mieux. Nous les mettons en contact direct avec des professionnels pour qu’ils puissent poser leurs questions, partager leurs doutes et ainsi se faire une idée plus précise de la direction qu’ils veulent prendre à l’avenir », ont-elles détaillé.

A lire : Bruxelles : une offre d’emploi excluant les femmes voilées

Grâce à cette application, les deux jeunes femmes en devenir ont été sélectionnées pour participer à la finale du concours international destiné aux étudiants innovateurs, dénommé Red Bull Basement. Elle aura lieu le 15 décembre prochain.

Si elles remportent ce prix, Hajar et Kawthar Saidi bénéficieront d’un accès à des programmes de mentorat internationaux et à un réseau mondial d’innovateurs, souligne la même source.

Sujets associés : Bruxelles - Education - Distinction - Recherche - MRE

Aller plus loin

Mehdi Amri ouvre une école de freestyle à Bruxelles

Mehdi Amri, jeune bruxellois d’origine marocaine et virtuose du ballon rond, a ouvert dans la commune de Laeken une école de freestyle pour enseigner aux enfants le Pannahouse «...

8,2% des travailleurs étrangers à Bruxelles sont Marocains

A Bruxelles, près du tiers de la main-d’œuvre de la région est d’origine étrangère et 8,2 % est d’origine marocaine.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation...

Six Marocaines parmi les femmes d’exception en Afrique

Le nouveau classement des 110 femmes d’exception en Afrique pour l’année 2022 a été publié lundi par le magazine « The New Africa ». Six Marocaines font partie de cette liste.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.