Bruxelles : une offre d’emploi excluant les femmes voilées

29 septembre 2021 - 21h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Encore une offre d’emploi à caractère discriminatoire dénoncée par Patrick Charlier, le directeur d’Unia, le centre inter-fédéral contre les discriminations. Un avis de recrutement lancé par l’école Sainte-Geneviève d’Etterbeek (région de Bruxelles), pour le poste de nettoyeur (se) et surveillant(e) d’enfants. Mais les personnes portant le voile sont interdites de postuler à ces deux postes.

L’annonce diffusée sur le site internet d’Actiris par la Communauté éducative Sainte-Geneviève est très claire. Pas de place disponible pour les candidates portant le voile islamique. Celle-ci a été relayée sur les réseaux sociaux, entraînant de commentaires, dont certains estiment que c’est le fait que le port de voile soit le seul interdit qui pose problème, rapporte RTBF.

À lire : Perpignan : une offre d’emploi « pour musulmans » crée la polémique

« C’est une forme de discrimination directe à l’égard du voile », commente Patrick Charlier, d’Unia. « Une chose est d’avoir une politique de neutralité où on interdit tous les signes conventionnels quels qu’ils soient. Là, il y a des jurisprudences qui sont partagées. Mais certaines le justifient pour des écoles : viser directement et uniquement le port du voile est discriminatoire ».

À lire : "Pas d’Arabes s’il vous plaît"

Interdire tous les signes : oui. Un seul : non. « La règle qui est adoptée dans un règlement de travail doit être motivée et justifiée. Un employeur qui interdit les signes convictionnels pourrait être interpellé, que ce soit par nous-même ou par d’autres en cas d’action judiciaire », insiste Patrick Charlier.

À lire : Vous parlez arabe ou amazigh ? travaillez pour les services secrets espagnols

Accusé de relayer des offres d’emplois discriminatoires, Actiris se défend. « Nous agissons comme relais pour les employeurs », indique Romain Adam, porte-parole de l’organisme régional. « Actiris évolue aussi dans un cadre légal. Ce qui nous revient concernant cette annonce, c’est qu’à Bruxelles, nous ne pouvons pas aller contre cette interdiction, si elle est motivée, dans ce cas-ci, par un règlement d’ordre intérieur au sein de l’établissement scolaire. Nous ne pouvons donc pas refuser la publication de cette offre », précise-t-on, soulignant que l’annonce de Sainte-Geneviève est passée par le filtre des services d’Actiris, indique RTBF.

À lire : Beni Mellal : elle promettait des offres d’emplois fictives contre 5000 DH

Toutefois, sous la pression des réseaux sociaux, Actiris a retiré l’offre de son site internet lundi en milieu de matinée, « le temps de refaire le point sur le bien-fondé de cette annonce et de sa formulation d’un point de vue juridique ». Lundi après-midi, dans un tweet, le ministre bruxellois de l’Emploi Bernard Clerfayt (DéFI) a indiqué concernant ce dossier que la formulation choisie par l’école Sainte-Geneviève dans son offre d’emploi « est discriminante et doit être corrigée ». Il ajoute que « l’école reste évidemment libre d’adopter une politique de neutralité, en l’indiquant dans son Règlement d’Ordre Intérieur ».

Sujets associés : Bruxelles - Islam - Voile islamique

Aller plus loin

Autriche : le voile d’une musulmane arraché dans un bus

Alors que l’Autriche traverse une vague d’islamophobie, une femme musulmane voilée a été agressée dans un bus à Vienne.

Interdiction du voile au travail : la justice européenne tranche

Saisie par deux femmes musulmanes vivant en Allemagne, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) estime que l’interdiction du port du voile islamique sur le lieu de...

La CJUE rend une décision importante sur le voile au travail

L’interdiction de port de signes religieux au travail continue d’agiter les discussions en Belgique. La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu jeudi un arrêt selon...

Hijabis at Work : une initiative pour l’emploi des femmes voilées

Alors qu’elles ont les qualifications ou les diplômes, bon nombre de femmes voilées en Belgique n’arrivent pas à décrocher un emploi ou un stage à cause de leur apparence....

Ces articles devraient vous intéresser :

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.