Perpignan : une offre d’emploi « pour musulmans » crée la polémique

18 mars 2021 - 16h00 - Monde - Ecrit par : G.A

Une annonce publiée sur une page Facebook utilisée pour mettre en contact les musulmans de Perpignan et ses alentours, est au cœur d’une polémique depuis mercredi dernier. L’offre d’emploi spécifiait qu’aucune femme n’était acceptée.

La page Facebook sur laquelle l’annonce a été publiée est destinée à mettre en relation les musulmans de Perpignan et sa région. Elle est surtout utilisée pour échanger les bons plans, les renseignements et annonces diverses. L’annonce, objet de polémique est une offre d’emploi de cinq personnes, avec l’ouverture d’un supermarché. Seul bémol, l’annonce précisait que le magasin n’accepterait aucune femme. Le maire de Perpignan Louis Aliot a interpellé Gérald Darmanin et Jean Castex sur Twitter, rapporte L’Indépendant.

L’annonce a été supprimée de la page Facebook et les administrateurs ont présenté des excuses. Ils ont expliqué que leur vocation est d’aider musulmans et non musulmans sans distinction de sexe, et qu’il y a beaucoup d’annonces autour de la charité.«  Nous avons fait une lecture rapide de l’annonce, nous avons publié sans vérifier les détails. Si l’annonce a pu heurter votre sensibilité, nous en sommes désolés », ont-ils ajouté

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Faits divers - Perpignan - Facebook

Aller plus loin

Une publication sur le prophète Mohammad sur Facebook provoque la colère des musulmans en Inde

Deux morts, des blessés et plusieurs arrestations, tel est bilan des émeutes meurtrières enregistrées, mardi 11 août à Bangalore, dans le sud de l’Inde. À l’origine de ce drame,...

Bruxelles : une offre d’emploi excluant les femmes voilées

Encore une offre d’emploi à caractère discriminatoire dénoncée par Patrick Charlier, le directeur d’Unia, le centre inter-fédéral contre les discriminations. Un avis de...

Facebook accusé de racisme et d’islamophobie

L’islamophobie étend ses tentacules sur Facebook. Un cadre indien du réseau social a qualifié les musulmans indiens de “dégénérés” dans une publication qui risque d’envenimer la...

Perpignan : un Marocain tente de se suicider devant des policiers

Les éléments de la Direction Interdépartementale de la Police aux Frontières (DIDPAF) ont interpellé mardi, à la gare de Perpignan, un ressortissant marocain activement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Maroc : les sorciers font leur révolution

Au Maroc, les marabouts et les sorciers allient tradition et modernité. Facebook, Instagram et d’autres réseaux sociaux sont devenus leur nouvel espace de travail où ils offrent leurs services.

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Le prince Moulay Hassan, star des réseaux sociaux

Le prince héritier Moulay Hassan, 21 ans, est suivi par des milliers d’abonnés sur les différents comptes qui lui sont dédiés sur Instagram, Facebook et TikTok.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...