300 millions DH pour le développement rural

26 décembre 2007 - 13h30 - Economie - Ecrit par : L.A

Le gouvernement a consacré une enveloppe de 300 millions de dirhams au soutien au fonds du développement rural, a indiqué Abdeslam Al Mesbahi.

En réponse à une question orale à la chambre des conseillers, Al Mesbahi a précisé que le gouvernement procède à la mise en oeuvre d’une série de programmes relatifs aux infrastructures, aux équipements et aux services sociaux de base pour le développement du monde rural, ajoutant que 80 pc de ces programmes ont été réalisés dans certains secteurs, outre l’Initiative nationale pour le développement humain qui fait du milieu rural l’un des axes importants de son intervention pour la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale.

Le programme du ministère tend à mettre en oeuvre la stratégie de développement du monde rural à l’horizon 2020 en partenariat avec tous les intervenants concernés, et à mettre à niveau les centres émergeants en milieu rural. Il ambitionne également d’aménager des zones pour les activités économiques et les services publics et de doter les centres ruraux des conditions de la vie digne.

Ce programme se fixe également comme objectif d’accélérer la réalisation du programme de l’INDH, d’élargir son champ d’intervention, de hisser son niveau et de créer, en milieu rural, des pôles de développement capables de diversifier les activités économiques génératrices de revenu.

Concernant le secteur de l’habitat et de l’urbanisme, le ministère poursuivra la réalisation de son programme visant à fournir l’assistance architecturale gratuite aux habitants en milieu rural, à couvrir l’ensemble des centres et agglomérations avec des plans de croissance et à lutter contre l’habitat insalubre, en plus de la mise en oeuvre du nouveau programme de logements à 140.000 de DH avec exonération de taxes et d’impôts.

Sujets associés : Agriculture - Pauvreté - Budget - Développement

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Fonctionnaires marocains : une décennie de croissance salariale

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...