500 nouvelles caméras de surveillance seront installées à Casablanca

20 octobre 2016 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Casablanca se met à la vidéosurveillance. Environ 500 caméras sont soit en cours d’installation soit en projet. Elles devraient être placées dans les principaux carrefours de la capitale économique.

Avant la fin décembre, 200 caméras de surveillance devraient être opérationnelles, nous apprend le magazine l’Eco qui précise qu’elles seront installées dans 30 carrefours prioritaires de Casablanca dans le cadre de la première phase du projet.

Ces caméras serviront avant tout à réguler le trafic et permettront ainsi une circulation plus fluide pour les Casablancais. « Ce projet devra apporter des solutions efficaces pour régler les problématiques de la circulation dans la ville blanche. C’est Casa Transport qui exécute ce projet pour le compte du Conseil de la ville », indique Abdessamed Haiker, 1er vice-président du Conseil de la ville de Casablanca.

Une deuxième phase du projet prévue pour l’année 2017 puis une troisième phase pour 2018 prévoient à terme d’équiper quasiment tous les carrefours de la ville. Les données issues de ces caméras seront toutes envoyées à un poste de commandement actuellement en cours de réalisation, explique le journal.

Aujourd’hui, seules 60 caméras de surveillance sont installées à Casablanca, principalement dans le centre-ville.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Automobile

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Le marché automobile marocain connait un léger tassement en ce début d’année 2024. D’après les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), 48 948 unités neuves ont été immatriculées durant les quatre premiers...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.