Les charrettes indésirables à Casablanca

6 octobre 2022 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

La ville de Casablanca a décidé de mettre fin aux activités des charretiers dans ses rues , accusés d’entrave à la circulation. Une vaste campagne a été initiée en vue de libérer l’espace public occupé, selon les autorités locales, de façon anarchique par ces vendeurs.

C’est l’une des revendications des habitants à laquelle l’actuel conseil municipal s’est engagé à donner satisfaction, a déclaré la présidente du conseil municipal, Nabila Rmili, soulignant que depuis plusieurs années, des charrettes à tractions animales pullulent dans les quartiers et rues de Casablanca et perturbent l’espace public.

A lire : Casablanca met fin à la souffrance des bêtes de trait

Face à ce phénomène, de nouvelles mesures ont été prises et une opération de libération a été enclenchée depuis quelques jours, a-t-elle annoncé. Des équipes procèdent à des saisies systématiques de charrettes et empêchent par la même occasion, l’occupation de la voie publique dans différentes avenues. Tous les vendeurs ont été invités à regagner l’espace aménagé dans les marchés pour exercer leurs activités.

Cette intervention s’inscrit « dans un esprit de l’adoption conjointe d’un décret d’interdiction de la circulation des charrettes tirées par des animaux dans l’espace urbain », a indiqué l’autorité municipale, ajoutant qu’« on n’accepte plus de voir des charrettes tirées par des animaux en circulation à Casablanca, pourtant qualifiée de ville intelligente. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Nabila Rmili

Aller plus loin

Une nouvelle ville au Maroc ne veut plus des charrettes tirées par des animaux

Accusées d’être l’une des causes des accidents de circulation et de salir la ville, les charrettes tractées par des animaux ne sont plus les bienvenues à Berrechid. Un arrêté...

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans...

Agadir interdit les charrettes tirées par des animaux

Les charrettes tractées par les animaux ne seront plus autorisées à circuler à Agadir. Le conseil de la ville a décidé d’interdire progressivement l’usage de ces moyens de...

Casablanca veut faire disparaitre ses pigeons (vidéo)

Les visiteurs de la célèbre place Mohammed V de Casablanca, plus connue sous le nom de « place des pigeons », désapprouvent la décision des autorités locales d’interdire de...

Ces articles devraient vous intéresser :