Recherche

Casablanca met fin à la souffrance des bêtes de trait

© Copyright : DR

20 juillet 2020 - 20h00 - Société

Les charrettes tirées par des animaux sont à l’origine de nombreux accidents de la circulation, sachant qu’elles ne disposent d’aucune assurance et que les animaux utilisés sont souvent victimes de violence de la part de leurs propriétaires.

Les charrettes tirées par des animaux des commerçants ambulants ne sont plus les bienvenues à Casablanca. Les autorités locales de la ville ont finalement mis fin à cette pratique de longue date, source d’accidents dans la ville.

Ces tas de ferraille tirés par des animaux ne disposent également d’aucune assurance et les animaux utilisés sont souvent victimes de violence de la part de leurs propriétaires, rapporte Alyoum24.com. L’une des premières opérations menée par les agents de la police administrative de la ville, en coordination avec le chef d’une annexe administrative du quartier Ain Chock est de fermer un hangar anarchique qui accueillait ces animaux et les déchets de ferrailles.

Les autorités locales après avoir averti les propriétaires de ces charrettes ont procédé à la saisie d’une bête de trait au douar “Smaala” et à la fermeture de 3 écuries à Douar “El Faran”.

Selon la même source, cette campagne devra se poursuivre au cours des prochains jours pour interdire la circulation de ces bêtes de sommes dans la capitale économique, déjà proscrite par une décision du conseil de la ville.

Mots clés: Transports , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact