Une nouvelle ville au Maroc ne veut plus des charrettes tirées par des animaux

23 mars 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Accusées d’être l’une des causes des accidents de circulation et de salir la ville, les charrettes tractées par des animaux ne sont plus les bienvenues à Berrechid. Un arrêté communal a été pris dans ce sens.

Ce n’est pas la première fois qu’un arrêté communal est pris contre la circulation des charrettes à traction animale. Plusieurs villes ont essayé sans réussir à s’en débarrasser. Berrechid espère tout au moins parvenir à empêcher leur circulation dans les principales artères de la ville, notamment sur les avenues Mohammed V, Hassan II, Moulay Ismail et des FAR, rapporte le quotidien Al Akhbar.

À lire : Agadir interdit les charrettes tirées par des animaux

Le sujet a été abordé lors de la dernière session du Conseil de la ville et les élus ont voté à la majorité pour son interdiction. La mise en application de l’arrêté signé par le président du Conseil commencera par l’installation des panneaux informant les usagers de la route de l’interdiction des charrettes dans les artères concernées, tandis que des restrictions seront imposées sur d’autres, comme l’obligation de respecter des couloirs spécifiques.

À lire : Les charrettes indésirables à Casablanca

Le conseil communal espère par ces mesures, mettre fin à la pagaille qui s’observe depuis plusieurs années empêchant la fluidité de la circulation. La décision reçoit l’approbation de nombreux citoyens, surtout que la majorité de ceux qui le conduisent, transportent des déchets, laissant derrière eux des ruelles très sales. Pour beaucoup, il est temps que Berrechid se démarque de cette image de zone rurale qu’on lui colle avec la prolifération de ces charrettes tractées par des animaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Berrechid - Environnement - Accident

Aller plus loin

Casablanca perd sa guerre contre les charrettes

À Casablanca, la lutte contre la circulation des charrettes à traction animale s’est soldée par un échec. Un revers pour la maire Nabila Rmili qui promettait la fermeté il y a...

Les charrettes indésirables à Casablanca

La ville de Casablanca a décidé de mettre fin aux activités des charretiers dans ses rues , accusés d’entrave à la circulation. Une vaste campagne a été initiée en vue de...

Berrechid : un trafiquant de drogue provoque un accident mortel et prend la fuite

Un trafiquant de drogue faisant déjà l’objet de plusieurs avis de recherche au niveau national a pris la fuite après avoir provoqué un accident mortel à Berrechid.

Casablanca met définitivement fin aux charrettes

Le conseil municipal de Casablanca a interdit le déplacement des animaux de trait et des charrettes dans la métropole. Cette mesure s’applique à divers espaces tels que les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.