Casablanca : la police brandit les armes pour arrêter des malfrats armés

25 février 2019 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La ville de Casablanca a encore été le théâtre dimanche matin d’une intervention musclée de la police, qui a dû brandir les armes pour neutraliser plusieurs individus, dont une femme.

Les détails sont fournis par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). « Les éléments d’une patrouille de la brigade des motards, relevant du district de sûreté d’Anfa de Casablanca, ont été contraints, dimanche matin, à brandir leurs armes de service sans les utiliser pour arrêter quatre suspects, dont une fille, impliqués dans des actes de vol sous la menace de violence », indique-t-on.

Et de préciser que la brigade des motards « est intervenue pour arrêter les suspects pris en flagrant délit de vol d’un téléphone portable sous la menace d’une arme blanche », mais l’un des mis en cause a « opposé une résistance farouche et a mis en danger la vie des éléments de la police à l’aide d’un coutelas, ce qui a obligé les éléments de la brigade à brandir leurs armes de service sans les utiliser pour neutraliser et arrêter les suspects ».

Tous les suspects ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête, alors que les recherches continuent pour mettre la main sur une cinquième personne, dont l’identité « a été déterminée », fait-on savoir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine

Aller plus loin

Tanger : un jeune arrêté pour violences contre son père

Un inspecteur de police de la préfecture de Tanger a été contraint de brandir son arme pour interpeller un jeune homme, soupçonné de violence sur ascendants. Cet individu a...

Fès : des policiers attaqués avec un coutelas

Deux officiers de paix de la Préfecture de police de Fès ont été contraints à brandir leurs armes de service, sans en faire usage, lors d’une intervention sécuritaire pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La Police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) lance une vaste campagne de recrutement pour renforcer ses effectifs. Près de 6 500 postes sont à pourvoir, couvrant une variété de grades et de fonctions au sein de la police nationale.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.