Pour certains MRE, le retour au Maroc vire au cauchemar

4 juillet 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les vacances d’été virent au cauchemar pour une partie de MRE. Le retour au pays se transforme en épreuve à la frontière de Melilla. Des files d’attente interminables, des voyageurs excédés, des enfants qui pleurent… Le tableau est loin d’être idyllique.

La cause de ce chaos ? Les nouvelles procédures de contrôle mises en place par les autorités espagnoles. Censés fluidifier le trafic, les dispositifs intelligents installés au poste-frontière semblent avoir l’effet inverse. Les agents de sécurité, peu habitués à ces nouvelles technologies, peinent à gérer le flux de voyageurs. Résultat : les délais d’attente s’allongent, pouvant atteindre plusieurs heures.

A lire : Marhaba 2024 : vers une arrivée record de MRE ?

Cette situation est d’autant plus frustrante pour les voyageurs que les autres points de passage entre le Maroc et l’Espagne ne connaissent pas les mêmes difficultés. Les ports de Tanger Med ou d’Algésiras, par exemple, fonctionnent normalement. Face à cette situation, de nombreux Marocains résidant à l’étranger n’hésitent plus à faire un détour pour éviter le poste-frontière de Melilla.

Outre les problèmes techniques, les contrôles renforcés des véhicules par les autorités espagnoles contribuent également à ralentir le passage. Soucieux d’empêcher l’entrée de produits alimentaires sur le territoire espagnol, les douaniers inspectent minutieusement chaque voiture, ce qui provoque l’ire des voyageurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : MRE - Melilla - Opération Marhaba 2024

Aller plus loin

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle....

Marhaba 2024 : des billets abordables pour les MRE ?

Les députés du groupe Haraki à la Chambre des représentants demandent au ministère des Transports et de la logistique de prendre des mesures pour réduire les prix des billets de...

Marhaba 2024 : le port d’Al Hoceima prêt pour gérer le flux de MRE

Le port d’Al Hoceima se prépare activement pour accueillir les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui commenceront à arriver dans le royaume dès le 13 juin dans le cadre de...

Opération Marhaba (MRE) : désordre et frustration au port d’Algésiras

À peine débutée, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc et coïncidant avec la célébration de l’Aïd al-Adha est perturbée par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Maroc : un afflux de touristes et de MRE sans précédent

Quelque 1,3 million de touristes ont visité le Maroc en avril 2024, ce qui représente une hausse record de 17 % par rapport à la même période de 2023.

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement connait un franc succès depuis son lancement. Au 23 mai 2024, 11 749 personnes ont déjà pu bénéficier de cette aide, sur un total de 73 711 demandes déposées. De nombreux Marocains résidant à l’étranger ont...