Recherche

Chakib Alj, nouveau président de la CGEM dévoile ses priorités

© Copyright : DR

26 janvier 2020 - 08h20 - Economie

Le 22 janvier à Casablanca, s’est tenue l’Assemblée générale élective de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). À l’arrivée, c’est l’entrepreneur et industriel, Chakib Alj, qui a été élu président de cette importante structure.

Chakib Alj, qui a été élu avec 4 122 voix (96,18 %) à l’issue de cette élection au vote secret, succède ainsi à Salaheddine Mezouar, pour un mandat de trois ans. Malgré les nombreuses réalisations à l’actif à son prédécesseur, la tâche qui incombe au nouveau patron des patrons est énorme.

À en croire ce natif de Casablanca qui a entamé son parcours professionnel en 1987, « la CGEM a les moyens et se doit d’être le fer de lance de l’évolution vers le nouveau modèle de développement ». C’est dans cette dynamique que l’ancien dirigeant de la Société Nouvelle des Moulins du Maghreb a appelé ses pairs à prendre en compte l’innovation, les chaînes de valeur nationales et l’équité sociale, comme « base fondamentale de tout système de développement durable ».

D’après le nouveau président de la CGEM qui préside par ailleurs, la Fédération interprofessionnelle des activités céréalières (FIAC) et TIJARA 2020, la Fédération des métiers de la distribution des produits de grande consommation, « il nous faut lever les freins au développement de nos entreprises, notamment, le financement, les délais de paiement, l’ouverture à l’international et la mise à niveau de nos entreprises pour une croissance durable », a-t-il insisté, soulignant la nécessité de tendre vers une économie nationale plus solidaire, économiquement efficace, et dont les fruits de la croissance devront être partagés par tous.

Selon Chakib Alj, la priorité sera accordée « aux PME-PMI qui représentent plus de 95 % du tissu économique, et également au secteur industriel, créateur d’emplois dans la durée ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact