Des chambres de torture de la Mocro Maffia découvertes à Marbella

22 janvier 2023 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police a découvert des chambres de torture dans de luxueuses maisons de la Costa del Sol appartenant à la « Mocro Maffia », la mafia marocaine active aux Pays-Bas et en Belgique et spécialisé dans le trafic de haschisch.

La Mocro Maffia a installé des chambres de torture dans l’une des maisons luxueuses de la Costa del Sol, ont rapporté des sources policières à Vozpópuli. Ces chambres insonorisées et équipées de toutes sortes d’objets de torture, ne sont pas connues de tous les membres de l’organisation. La police nationale a découvert l’une de ces pièces lors d’une opération anti-drogue, indique-t-on.

La Mocro Maffia néerlandaise est soupçonnée par exemple du meurtre du journaliste Peter R. de Vries en 2021 dans une rue du centre d’Amsterdam. Il a été assassiné en raison de ses enquêtes journalistiques sur ce réseau. Ces réseaux opèrent avec les cartels colombiens, grâce auxquels ils ont pu importer régulièrement de la drogue en Europe, via les ports d’Anvers, de Rotterdam, d’Hambourg et d’Algésiras.

À lire : La police empêche l’installation de la « Mocro Maffia » en Catalogne (vidéo)

Les forces de police belges et néerlandaises ont réussi à décrypter un système de communication connu sous le nom de « Sky ECC », utilisé par ce réseau, ce qui a permis d’augmenter les saisies de drogue, de prévenir les meurtres et de découvrir certains conteneurs de fret transformés en chambres de torture, de même que ces chambres de torture dans des villas luxueuses de la Costa del Sol.

L’Espagne est la principale porte d’entrée du haschich marocain sur le continent européen et l’espace Schengen. L’objectif de la Mocro Maffia est de transformer la Costa del Sol en une plaque tournante de la drogue. Selon des sources policières, le réseau criminel va bientôt s’allier aux gangs de haschisch espagnols qui opèrent dans le détroit de Gibraltar pour contrôler le marché dans la zone.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Marbella - Haschich - Mocro Maffia

Aller plus loin

Un membre de la Mocro Maffia néerlandaise arrêté en Espagne

Un membre de la mafia marocaine aux Pays-Bas a été arrêté à Barcelone. Il est accusé du meurtre du journaliste néerlandais Peter R. de Vries en juillet 2021 à Amsterdam.

Assassinat sauvage de Hilal Makhtout : 13 personnes aux assises

La chambre d’accusation d’Anvers a décidé de renvoyer tous les treize suspects de l’assassinat par torture de Hilal Makhtout (33 ans), d’origine marocaine et résident de Genk,...

« La Mocro Maffia menace l’Europe et l’Afrique du Nord »

La Mocro Maffia menace l’Europe et l’Afrique du Nord. C’est du moins ce qu’affirme l’Institut sud-africain d’études de sécurité (ISS) dans un récent rapport.

Hilal Makhtout : 13 accusés face à la justice en Belgique

Les accusés du meurtre de Hilal Makhtout, un jeune Marocain de Genk dont le corps sauvagement mutilé a été retrouvé le 12 mars 2019 dans un gîte isolé à Forzée en Wallonie, se...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.