Meurtre de Hilal Makhtout : 4 ans après, où en est l’affaire ?

8 décembre 2023 - 17h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le procès des 13 individus jugés pour association de malfaiteurs et torture ayant entraîné la mort sans intention de la donner de Hilal Makhtout, jeune Marocain de Genk se poursuit devant la Cour d’assises de Tongres.

Mardi, l’heure était à la diffusion des images de la reconstitution de l’enlèvement d’Hilal Makhtout. À la barre, le témoin clé Roberto G. s’est dans l’après-midi montré peu bavard, alors que les images diffusées lors de la reconstitution des événements survenus dans le garage de Makhtout montrent un homme adoptant une position contraire. Le comportement de Roberto G. se justifie par le fait qu’il ait probablement subi des pressions.

À lire : Hilal Makhtout : 13 accusés face à la justice en Belgique

Lors de la reconstitution, Amine A., le principal accusé parmi les 13 hommes jugés pour avoir torturé et assassiné Hilal Makhtout, a montré comment il avait essayé de réanimer la victime en plaçant d’abord celle-ci sous la douche, puis en la séchant après l’avoir placée le long du radiateur. Sans oublier de frotter les muscles du trentenaire pour les réchauffer. Selon un autre accusé, Mikail Y., la victime était déjà morte et qu’Amine A., un proche de la victime « jouait le rôle principal dans un film de fiction. »

À lire : Assassinat sauvage de Hilal Makhtout : 13 personnes aux assises

Les faits remontent au 9 mars 2019. Ce jour-là, Hilal Makhtout avait été enlevé à son domicile limbourgeois par un groupe de cinq individus qui le suspectaient d’avoir volé une cargaison de trois kilos de cocaïne. Pendant trois jours, il a été battu, brûlé et a subi des souffrances atroces. Le 12 mars, le jeune homme succombe à ses blessures. Ses bourreaux ont ensuite transporté son corps mutilé dans le gîte de Forzée.

Sujets associés : Procès - Droits et Justice - Belgique

Aller plus loin

Hilal Makhtout : 13 accusés face à la justice en Belgique

Les accusés du meurtre de Hilal Makhtout, un jeune Marocain de Genk dont le corps sauvagement mutilé a été retrouvé le 12 mars 2019 dans un gîte isolé à Forzée en Wallonie, se...

Assassinat sauvage de Hilal Makhtout : 13 personnes aux assises

La chambre d’accusation d’Anvers a décidé de renvoyer tous les treize suspects de l’assassinat par torture de Hilal Makhtout (33 ans), d’origine marocaine et résident de Genk,...

Des chambres de torture de la Mocro Maffia découvertes à Marbella

La police a découvert des chambres de torture dans de luxueuses maisons de la Costa del Sol appartenant à la « Mocro Maffia », la mafia marocaine active aux Pays-Bas et en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.