Excuses du "Point" après une chronique raciste

2 avril 2020 - 16h40 - France - Ecrit par : S.A

Le Point a publié, lundi, une chronique de l’humoriste Bernard Mabille sur le coronavirus dans laquelle Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a été attaquée. Face à la colère des internautes qui l’ont jugée de raciste, l’hebdomadaire a été contraint de présenter ses excuses.

Dans sa chronique titrée "L’humoriste s’en donne à cœur joie" publiée dans Le Point, Bernard Mabille a vertement critiqué la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. "Virée demain, elle pourra toujours se recycler. Amadou cherche partenaire pour remplacer Mariam et reprendre ’Dimanche à Bamako’", a raillé Bernard Mabille, faisant ainsi allusion au duo malien Amadou et Mariam.

Cette phrase a provoqué la colère sur Twitter, qui l’ont jugée de raciste, amenant Le Point à la supprimer et, par la suite, à présenter ses excuses aux internautes. "Le passage sur Sibeth Ndiaye a été supprimé. Avec toutes nos excuses.", écrit Etienne Gernelle, directeur de la rédaction sur Twitter et sur le site de l’hebdomadaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Twitter (X)

Aller plus loin

France : le racisme ordinaire du "Petit Paumé"

La polémique née autour de l’édition 2020 du "Petit Paumé" a suscité la prise d’une décision de la part du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’agglomération...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Publicité : Twitter va partager ses revenus avec ses utilisateurs au Maroc

Twitter a décidé de partager ses revenus publicitaires avec ses créateurs de contenus au Maroc, en Jordanie, en Israël, aux Émirats arabes unis, afin de rendre plus attractif le réseau social au moment où, il est fortement concurrencé par Threads.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.