Recherche

Un couple d’Anglais "heureux" de leur confinement au Maroc

© Copyright : DR

4 mai 2020 - 16h00 - Société

À la différence de ceux qui ont cherché à quitter le Maroc, depuis le 20 mars où l’état d’urgence a été déclaré, Henry et Priscilla Sacramento, venus de Gibraltar ont préféré se confiner au Maroc. Sans pression et sans aucune plainte, ils se sont installés dans leur maison à Tanger et attendent patiemment que les autorités marocaines annoncent la fin du confinement.

Ils sont des habitués du royaume et viennent souvent y passer des vacances ou pour venir en aide à des associations caritatives. Cette fois-ci, ils resteront un peu plus que d’habitude, en raison de la pandémie du coronavirus qui a suscité la prise de certaines mesures préventives par le Maroc. Ils en sont conscients et ne s’en offusquent guère.

"Nous sommes restés dans notre maison à Tanger. Nous nous y sentons bien et surtout en sécurité", a déclaré le couple. "Nous avions déjà commencé à suivre les conseils du gouvernement, consistant à ne pas s’embrasser ou se serrer la main, se laver régulièrement les mains…", déclare Henry Sacramento. Il ajoute qu’ils étaient arrivés à Tanger avec des valises chargées de vêtements pour une association caritative locale. Mais la pandémie ne leur a pas permis d’entrer en contact avec la population, rapporte vhma.

Ils ont fait le plein d’approvisionnement qui pourrait les aider à traverser la période de confinement dans le respect scrupuleux des limites données par les autorités. Ils savent que suivre les consignes de sécurité et les gestes barrières restent le meilleur moyen pour se protéger. Même si la vie a quelque peu changé en raison de la situation, certaines habitudes sont restées et leur permettent de tenir, en attendant de retrouver leur Gibraltar. "Nous continuons à jeûner un jour par semaine comme nous le faisons depuis un certain temps", déclare Henry Sacramento, tout en précisant qu’ils s’informent chaque jour de la situation sanitaire à Gibraltar, afin de voir comment leurs concitoyens se comportent face à la maladie.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Gibraltar , Tanger

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact