Recherche

Bloqué au Maroc dans son camping-car, un couple appelle Macron au secours

© Copyright : DR

12 mai 2020 - 08h30 - Société

Un couple camping-cariste originaire de l’Ain se retrouve coincé sur un parking du centre commercial à Fès depuis plus d’un mois et demi. Il appelle le président de la République française, Emmanuel Macron, à user de son pouvoir pour que son rapatriement soit organisé.

Le couple s’était rendu au Maroc le 17 février dernier. Son véhicule reste stationné sur un parking du centre commercial à Fès. "Tous les campings étaient fermés. Nous avons donc été à l’essentiel : alimentation, eau, wifi que nous avons grâce à des employés qui travaillent sur la zone. Beaucoup de personnes sont bienveillantes avec nous et nous proposent même un hébergement, de l’argent ou de la nourriture. Nous leur expliquons que nous avons tout ce qu’il faut dans le camping-car", confie à Le Progrès le couple Aindinois, craignant le cambriolage de sa maison, dans la Bresse.

"Nous ne sommes évidemment pas à plaindre par rapport à des personnes bloquées au sud du Maroc avec des températures à plus de 40° tous les jours, et qui sont de surcroît plus âgées, en manque de médicaments ou avec des rendez-vous en France à l’hôpital", poursuit-il. Le couple explique que tous les Français bloqués au Maroc ont tous la même demande auprès des ambassades ou consulats : organiser pour eux un convoi sanitaire en passant par la voie maritime Tanger-Algésiras (Espagne), pour ensuite prendre l’autoroute et parvenir jusqu’à la maison. "Nous avons tous des billets retour", assure-t-il.

"Nous sommes dans l’attente que l’État français se rapproche des autorités marocaines et espagnoles pour organiser notre retour", fait savoir le couple Aindinois. Avec le processus de déconfinement qui a démarré, lundi 11 mai 2020, en France, le couple compte sur la réouverture de la ligne de certaines compagnies. Toutefois, il déplore le fait que la présidence de la République, à qui elle a adressé un mail, n’ait pas donné une réponse à ce jour. "Nous avons l’impression que nous sommes des laissés-pour-compte", se désole-t-il.

Mots clés: Emmanuel Macron , Fès , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact