Recherche

Coronavirus au Maroc : et le danger vient d’une usine de 5 000 salariés

© Copyright : DR

24 avril 2020 - 11h30 - Maroc

Suite au décès d’une employée à cause du non-respect des mesures préventives contre le coronavirus, une conserverie de poissons de Larache a été fermée.

Une employée décédée du coronavirus et 48 autres travailleurs testés positifs. C’est le bilan du laxisme d’une conserverie de poissons de la ville de Larache, qui a choisi de fouler aux pieds les mesures préventives contre la pandémie. Ce comportement a créé un grand foyer épidémique dans le royaume, et amené le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima à suspendre ladite poissonnerie, sans préjudice des salaires du mois d’avril pour les employés, rapporte le quotidien Al Massae. Cette situation a semé la panique au sein de l’entreprise et au niveau de la province en général.

Face à cette situation, les autres salariés ont exigé le dépistage et le traitement médical approprié. Ces derniers pensent qu’il serait dangereux d’attendre l’apparition des symptômes du covid-19. Car, il pourrait y avoir des porteurs sains dans leurs rangs. Ils dénoncent le rythme du dépistage journalier à cause de leur effectif qui est de 5 000 employés. 150 dépistages sont effectués par jour, certaines travailleuses présentant des symptômes, n’ayant pas encore été prises en charge.

Les autorités locales sont dans le viseur des élus de la ville. Ils ne comprennent pas comment, sans le respect des mesures sanitaires préventives et de sécurité, la conserverie a été autorisée à continuer ses activités. Les 48 cas testés positifs sont sous contrôle sanitaire, suivant les recommandations du ministère de la Santé, a précisé la délégation régionale de la Santé.

La découverte de nouveaux foyers de contamination remet en cause le contrôle pour le respect des mesures sanitaires et des mesures de précaution et de prévention sur les lieux de travail, assuré par les autorités sanitaires compétentes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact