Démenti autour du refroidissement des relations entre le Maroc et la Russie

22 octobre 2021 - 18h40 - Ecrit par : S.A

Contrairement aux informations publiées par certains médias, les relations entre le Maroc et la Russie sont toujours au beau fixe. C’est du moins l’essentiel à retenir de la rencontre entre Mikhäil Bogdanov, représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique, également vice-ministre des Affaires étrangères et Lofti Bouchaara, ambassadeur du Maroc à Moscou.

Un certain nombre de médias se sont appuyés sur plusieurs faits — appui des mercenaires Wagner au Polisario, soutien de Lavrov à un référendum au Sahara, suspension des vols directs, report sine die du Forum de coopération russo-arabe prévu à Marrakech, départ de l’ambassadeur Shuvaev — pour affirmer que les relations entre Rabat et Moscou se sont refroidies. Au cours d’un entretien jeudi, Mikhäil Bogdanov et Lofti Bouchaara, « ont exprimé leur profond étonnement suite aux informations infondées propagées par un certain nombre de médias sur un prétendu refroidissement entre Moscou et Rabat », indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

À lire : La Russie autorise à nouveau les Marocains sur son territoire

Les deux responsables ont déclaré que « la coopération russo-marocaine multiforme et mutuellement bénéfique se développe de manière dynamique », et ont mis en avant « le rôle actif joué dans ce travail commun par l’ambassadeur de Russie au Maroc, Valerian Shuvaev ». « Au cours de cet entretien, les questions d’actualité liées au développement des relations russo-marocaines traditionnellement amicales ont été examinées de manière approfondie y compris l’organisation, dans les meilleurs délais, à Moscou de la 8ᵉ réunion de la Commission mixte intergouvernementale de coopération économique, scientifique et technique », précise la même source. Sans oublier les préparatifs de la 6ᵉ session ministérielle du Forum de coopération russo-arabe à Marrakech « y compris la coordination des dates mutuellement acceptables pour sa tenue d’ici la fin de cette année, en tenant compte des contraintes liées à la pandémie de la Covid-19 ».

À lire : Le Maroc et la Russie renforcent leur coopération financière

Autre sujet abordé : la question du Sahara et la situation dans la région du Maghreb. La partie russe « a réaffirmé sa position inébranlable en faveur d’un déblocage négocié des crises et des conflits basé sur le respect des principes fondamentaux et des normes du droit international, ainsi que les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU », ajoute le communiqué.

Tags : Russie - Diplomatie - Moscou

Aller plus loin

Sahara : la Russie lance un appel au Maroc et au Polisario

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, la Russie appelle le Maroc et le Polisario à dialogue direct pour régler le conflit du...

Maroc : les étudiants marocains en Russie entre désespoir et colère

La suspension des vols avec la Russie est une mauvaise nouvelle pour les étudiants marocains qui font face à de nombreuses difficultés pour s’y rendre. Le Maroc a inscrit la...

La Russie a commencé le rapatriement de ses ressortissants bloqués au Maroc

La Russie a décidé de rapatrier ses ressortissants et les étudiants marocains bloqués au Maroc suite à la suspension des vols directs entre les deux pays. Les premiers vols ont été...

Relations Russie-Maroc : la Russie recadre un journal algérien

La Russie a apporté un démenti formel aux allégations du journal algérien Al Shorouk selon lesquelles ses relations avec le Maroc se sont...

Nous vous recommandons

Le Maroc accusé d’« alimenter dangereusement » l’escalade de la tension avec l’Algérie

Le Maroc « alimente dangereusement » l’escalade de la tension dans la région, a déclaré Amar Belani, l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires...

Opération Marhaba 2022 : les restaurateurs espagnols se frottent les mains

L’Opération Marhaba 2022 va générer 9 millions d’euros à la province de Salamanque, notamment aux restaurants et hôtels de l’A-66 où font escale les Marocains de France, du Royaume-Uni, d’Italie, de Belgique, d’Allemagne ou des Pays-Bas avant de rejoindre le...

Marrakech : un adjoint au maire a enfreint la loi, la société civile en colère

Une affaire d’infraction aux règles d’urbanisme secoue la ville de Marrakech. Au cœur d’une telle controverse, l’adjoint au maire de Marrakech, Kamal Majid. Il aurait construit une cave dans sa maison en violation des règles de...

Maroc : après avoir dragué sur WhatsApp, une infirmière amoureuse virée

L’infirmière qui a relevé le numéro d’un journaliste de la BBC sur le registre confidentiel du ministère de la Santé a été licenciée pour faute « professionnelle grave ». Elle sera également poursuivie.

Réaction du gouvernement à l’opération #SauverRayan

Le gouvernement a réagi jeudi à l’opération #SauverRayan. Mustapha Baitas, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, a indiqué que les efforts se font pour secourir l’enfant de 5 ans, tombé dans un puits dans le...

Le coronavirus emporte le salafiste Abou Naim

Le prédicateur salafiste Abdelhamid Abu Naim est décédé jeudi 8 juillet dans une clinique de Casablanca suite à une infection au Covid-19. Il avait 65 ans.

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance.

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical...

Le combat entre Badr Hari et Alistair Overeem sera-t-il annulé ?

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari et le Néerlandais Alistair Overeem devront s’affronter dans un nouveau combat. Mais des rumeurs font état de son annulation.

L’Algérie entend faire payer au Maroc « l’assassinat » de trois camionneurs

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi, lors de la conférence des ambassadeurs et consuls d’Algérie, que son pays ne saurait rester sans réagir face à «  l’assassinat  » de trois de ses ressortissants par l’armée...