Cour des comptes : détournement des deniers publics par vingt partis politiques

7 février 2020 - 00h00 - Ecrit par : Bladi.net

La Cour des comptes a dénoncé ce mercredi 5 février, 20 formations politiques dont les dirigeants auraient détourné la somme de vingt millions de dirhams.

Le scandale de deniers publics détournés par quelques responsables politiques refait surface. Vingt formations politiques en effet, s’obstinent à ne pas restituer un total de vingt millions de dirhams, octroyés par l’État aux partis politiques, au titre de 2017-2018. C’est une dénonciation faite par la Cour de comptes, présidée par Driss Jettou, et relayée par Assabah et Al Ahdath Al Maghribia.

En effet, selon le rapport relatif à l’audit des comptes des partis politiques qui vient d’être publié par la Cour de comptes, la subvention de l’État représente un taux de 54,90 % du montant total des ressources. L’enveloppe accordée aux partis politiques au titre de 2018 s’élève à 66,10 millions de dirhams contre 73,73 millions en 2017 et 62,74 millions en 2016.

Au total, 31 partis politiques sur 34 ont déposé leurs comptes auprès de la Cour, selon son président. Le Parti marocain libre, l’Union marocaine pour la démocratie et l’Union nationale des forces populaires ont manqué à l’appel de cette juridiction. Il s’agissait des aides octroyées par l’État pour le bon fonctionnement des partis politiques. Sur l’ensemble, 6 formations ont rétrocédé pour plus de 7 millions de dirhams en 2018, et 9 autres pour 7 millions de dirhams en 2019.

Seules 23 formations ont délivré une comptabilité certifiée. En outre, le budget de l’État 2018 a réservé 80 millions de dirhams au titre du soutien accordé par l’État, pour couvrir les frais de gestion des partis politiques et des frais d’organisation de leurs congrès nationaux ordinaires.

Tags : Driss Jettou - Cour des comptes

Aller plus loin

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs...

Nous vous recommandons

Sahara : le Maroc a fait pression sur l’Espagne

Le Centre national de renseignement (CNI) a informé le gouvernement espagnol que l’entrée irrégulière de milliers de migrants à Sebta en mai 2021 faisait partie de la stratégie de pression du Maroc sur l’Espagne afin qu’elle change sa position sur le...

Maroc : perte totale de confiance des ménages

L’indice de confiance des ménages marocains (ICM) est au plus bas niveau depuis 2008, selon une enquête menée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Démantèlement d’un trafic de drogue à Montpellier, un suspect en cavale au Maroc

À Montpellier, les enquêteurs de l’Unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine ont démantelé un trafic de stupéfiants et de cigarettes de marque espagnole au sein de l’épicerie le « Rien sans rien » dans la galerie marchandise centre...

Des étrangers et des Marocaines arrêtés pour prostitution à Marrakech

Les éléments de la police judiciaire de Marrakech ont procédé à des interpellations massives dans une villa transformée en boîte de nuit où étaient organisées des soirées arrosées. Des filles mineures se trouvent parmi les personnes interpellées qui ont violé...

Achraf Hakimi sauve le PSG face à Metz (Vidéo)

Auteur d’un doublé, Achraf Hakimi a offert la victoire au Paris Saint-Germain (2-1) face à Metz.

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...

Tests PCR : les laboratoires privés dans le viseur des Marocains

Le ministère de la Santé fait des tests de dépistage l’un des facteurs clés dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais les prix que proposent les laboratoires n’encouragent pas les citoyens et n’entrent pas dans la politique du ministère de la...

Réaction du groupe OCP au reportage de France 5

Le groupe OCP a relevé les contre-vérités contenues dans le documentaire « Vert de rage : engrais maudits », diffusé le 19 septembre 2021 sur France 5 et saisi par la même occasion le comité d’éthique de France...

La Citroën AMI « made in Morocco » s’attaque au marché britannique

Après la France l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la petite Citroën AMI, produite au Maroc, va s’attaquer au Royaume-Uni dès 2022. Plusieurs clients britanniques ont déjà manifesté leur intérêt pour la voiture 100 %...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux hauts responsables

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale (DGSN), également directeur général de la surveillance du territoire a procédé à la nomination de nouveaux hauts responsables à la tête des préfectures de Fès, Tanger et Al...