Couvre-feu et conduite dangereuse : 33 personnes arrêtées à Rabat

11 juillet 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le couvre-feu c’est le moment choisi par des individus pour faire un rodéo de voitures dans les rues de Rabat. La police en alerte d’urgence sanitaire, y a mis fin et a procédé aux arrestations. Ils sont 33 personnes interpellées et gardées à vue.

La scène décrite par un communiqué de la DGSN, rapportée par la MAP, se produisait au niveau du quartier universitaire Al Irfane, à Hay Riad et à Yaacoub Mansour. Ces individus après avoir eu une nuit arrosée, ont décidé de braver le couvre-feu en organisant un drift, menaçant ainsi la sécurité des usagers de la route.

A lire : Berrechid : les membres de la « bande de l’auto-stop » interpellés

Heureusement, les patrouilles de la police chargée de l’application des mesures l’état d’urgence sanitaire et de l’organisation de la circulation à Rabat, veillaient au grain pour éviter le pire.

Les conducteurs ont été placés en garde à vue dans le cadre des enquêtes judiciaires menées par la police judiciaire compétente, alors que les véhicules saisis ont été mis en fourrière à la disposition des enquêtes menées sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Police marocaine - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Au Maroc, le couvre-feu passe à 21h

Le gouvernement vient d’annoncer une série de mesures sanitaires restrictives, notamment un couvre-feu national de 21h à 5h, une interdiction de sortie ou d’entrée depuis...

À Casablanca, la chasse aux rodéos urbains est ouverte

Les rodéos urbains sont de retour à Casablanca en ce mois de ramadan. Les éléments de la police de la ville ont arrêté l’un des suspects, et la Direction générale de la Sûreté...

Marrakech : deux individus interpellés pour "humiliation" de la police

Un individu et sa sœur, âgés de 18 et 26 ans, ont été interpellés par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech. Ils seraient impliqués dans la...

Un commissaire de police interpellé pour corruption à Rabat

Une enquête judiciaire a été diligentée, lundi, à l’encontre d’un commissaire principal de police judiciaire exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour soupçon de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.