Un commissaire de police interpellé pour corruption à Rabat

8 juin 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Une enquête judiciaire a été diligentée, lundi, à l’encontre d’un commissaire principal de police judiciaire exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour soupçon de corruption dans l’exercice de ses fonctions.

Cette enquête judiciaire fait suite à une plainte déposée par une victime qui accuse l’agent de lui avoir extorqué de l’argent pour accélérer le traitement de sa demande. Le commissaire principal de police mis en cause a été placé en garde en vue et suspendu en attendant la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les contours de cette affaire, indique la DGSN dans un communiqué.

A lire : Maroc : un commissaire de police arrêté en flagrant délit de corruption

La direction de la sûreté fait savoir par ailleurs que l’enquête préliminaire a permis d’appréhender le policier suspect en flagrant délit de réception et possession d’une somme d’argent en guise de corruption.

La suspension de ce commissaire a été prononcée conformément aux dispositions du statut particulier du personnel de la Sûreté nationale, relève la DGSN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Rabat - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue

Aller plus loin

Un policier arrêté pour fraude et escroquerie à Rabat

Le service de police judiciaire de Rabat a diligenté, jeudi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels attribués à...

Agadir : 5 mois de prison pour un inspecteur corrompu

La Cour d’appel d’Agadir a condamné, cette semaine, un inspecteur de police à une peine de 5 mois de prison ferme assortie d’une amende de 1 000 dirhams. Le mis en cause s’était...

Maroc : plusieurs commissaires de police arrêtés pour corruption

Huit individus, dont cinq commissaires et cadres exerçant aux services centraux de la Sûreté Nationale et un délégué d’une société étrangère, ont été déférés jeudi, pour leur...

Maroc : la DGSN appelle à dénoncer les corrompus lors des concours de police

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) veut des concours de police propres, sans escroquerie ni corruption. C’est l’objet de son appel lancé hier à tous les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de rotation des postes de responsabilité et de promotion de jeunes compétences...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Corruption : des élus locaux pris la main dans le sac

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, tente d’en finir avec la corruption et la dilapidation de deniers publics. Dans son viseur, une trentaine de présidents de commune et de grand élus dont il a transféré les dossiers devant l’agent judiciaire...

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.