Un commissaire de police interpellé pour corruption à Rabat

8 juin 2021 - 11h40 - Ecrit par : J.D

Une enquête judiciaire a été diligentée, lundi, à l’encontre d’un commissaire principal de police judiciaire exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour soupçon de corruption dans l’exercice de ses fonctions.

Cette enquête judiciaire fait suite à une plainte déposée par une victime qui accuse l’agent de lui avoir extorqué de l’argent pour accélérer le traitement de sa demande. Le commissaire principal de police mis en cause a été placé en garde en vue et suspendu en attendant la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les contours de cette affaire, indique la DGSN dans un communiqué.

A lire : Maroc : un commissaire de police arrêté en flagrant délit de corruption

La direction de la sûreté fait savoir par ailleurs que l’enquête préliminaire a permis d’appréhender le policier suspect en flagrant délit de réception et possession d’une somme d’argent en guise de corruption.

La suspension de ce commissaire a été prononcée conformément aux dispositions du statut particulier du personnel de la Sûreté nationale, relève la DGSN.

Tags : Corruption - Rabat - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue

Aller plus loin

Agadir : 5 mois de prison pour un inspecteur corrompu

La Cour d’appel d’Agadir a condamné, cette semaine, un inspecteur de police à une peine de 5 mois de prison ferme assortie d’une amende de 1 000 dirhams. Le mis en cause s’était...

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme...

Un inspecteur de police tombe pour corruption à Rabat

Une enquête judiciaire a été diligentée, jeudi, à l’encontre d’un inspecteur principal de police exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour corruption dans l’exercice de ses...

Le Maroc renforce le dispositif anticorruption

La lutte contre la corruption fait partie des combats entamés par le Maroc, qui vient de se doter d’outils de persuasion et de sensibilisation. Le dernier en date est...

Nous vous recommandons

UFC Paris : le Maroc sera représenté par un combattant afghan

Le combattant allemand d’origine afghane Nasrat Haqparast a fait part de son souhait de représenter le Maroc lors de son prochain combat qui aura lieu ce weekend à l’UFC Paris, à la suite de l’interdiction par l’UFC « d’élever ou de montrer le drapeau de...

Vahid Halilhodzic justifie le match nul face à la RDC

Les Lions de l’Atlas ont décroché vendredi un nul (1-1) face aux Léopards au stade les Martyrs de Kinshasa. Pour Vahid Halilhodzic, ce résultat est dû à certains paramètres avantageux pour la République Démocratique du...

Maroc : des propos racistes dans un stade font scandale

Les propos racistes, les insultes de responsables tangérois, lancés contre le joueur burkinabé Issoufou Dayo, ainsi que le comportement « répréhensible » de l’entraîneur Driss El Mrabet, ne sont pas du goût des adhérents de la Renaissance Sportive de...

Le Maroc visé par de nouvelles accusations en Algérie

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir ouvert des centres d’entraînement au profit du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans le but de l’attaquer.

Agadir : un MRE arrêté pour polygamie

Un Marocain résidant en France a été arrêté pour s’être remariée avec une jeune femme demeurant dans la région de Taliouine, sans l’autorisation de son épouse.

Jack Lang se prononce sur les élections au Maroc

Comme prévu, le Maroc a organisé ce 8 septembre les élections législatives, communales et régionales. Pour le président de l’Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, ces élections « sont un exemple d’une démocratie pluraliste, assez unique en Afrique...

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment des voyages au Maroc.

Trois entreprises espagnoles présélectionnées pour la construction de l’usine de dessalement de Casablanca

Les sociétés espagnoles Acciona, Abengoa et Lantania font partie des trois groupes qui ont été présélectionnés pour la construction d’une grande usine de dessalement dans la région de Casablanca au...

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business, évoque les raisons qui sous-tendent la rancœur de l’Algérie contre le...

Amel Bent à nouveau enceinte

Portrait de la semaine dans l’émission Sept à huit diffusée le dimanche 24 octobre sur TFI, la chanteuse Amel Bent a fait quelques révélations sur sa vie privée. Elle confie qu’après avoir connu la douloureuse épreuve d’une fausse couche, elle a retrouvé le...