Kénitra : un policier arrêté pour escroquerie

18 mai 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un brigadier-chef de police qui serait impliqué dans une affaire d’escroquerie, fait l’objet d’une enquête judiciaire. Elle est menée par la Brigade de la police judiciaire du district provincial de sûreté à Mehdia sous la supervision du parquet compétent.

Tout est parti d’une plainte déposée par une personne accusant un individu d’usurpation d’identité judiciaire et d’arnaque. Ce dernier lui aurait promis d’intervenir pour réduire la peine d’emprisonnement infligée à un proche, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les recherches et investigations menées le 5 mai ont permis d’interpeller le principal suspect, un retraité de 77 ans.

Les recherches et investigations plus poussées ont orienté les enquêteurs vers un brigadier-chef qui exerce à Casablanca, actuellement en congé de maladie de longue durée. Il serait impliqué dans ces actes criminels. Le policier a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête ouverte pour élucider cette affaire. La DGSN attend l’achèvement de l’enquête judiciaire pour décider des procédures administratives à prendre conformément au statut des fonctionnaires de la Sûreté nationale.

Sujets associés : Casablanca - Kenitra - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue - Arrestation - Escroquerie - Plainte

Aller plus loin

Tétouan : arrestation d’un policier pour extorsion et corruption

Un officier de police qui serait impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption fait l’objet d’une enquête ouverte mardi, par le service préfectoral de la police...

Fès : interpellation d’un individu pour escroquerie et usurpation d’identité

Un individu activement recherché au niveau national, a été interpellé par les éléments de la brigade régionale de la police judiciaire de Fès. Il serait impliqué dans une...

Marrakech : arrestation d’un faux policier pour usurpation d’identité et extorsion

Un homme âgé de 32 ans a été arrêté par le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech. Il serait impliqué dans une affaire de vol, d’escroquerie et d’usurpation de...

Tanger : un policier arrêté pour trafic international de drogue

Encore un policier sur lequel pèse de lourds soupçons dans une affaire où escroquerie et trafic de drogue s’entremêlent. Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...