Recherche

La crise du Covid-19 accentue l’inégalité entre les sexes

© Copyright : DR

1er septembre 2020 - 16h30 - Société

La pandémie du Covid-19 a non seulement remis en cause le système sanitaire dans tous les pays du monde, mais elle a également aggravé certaines disparités comme les inégalités entre les sexes. Lundi, le secrétaire de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres s’est inquiété de la proportion que prend le phénomène depuis six mois.

Le secrétaire général des Nations Unies a fait part de son inquiétude lors d’une rencontre virtuelle avec des jeunes femmes membres des organisations de la société civile. Antonio Guterres a reconnu que «  la réponse à la pandémie a eu un impact social et économique disproportionné et dévastateur sur les femmes et les filles  ».

Pour lui, en quelques mois, la pandémie a bouleversé et réduit les progrès encore fragiles arrachés pendant plusieurs décennies, en matière d’égalité des sexes et de droits des femmes. Il a souligné que depuis le début de la pandémie du coronavirus, les femmes se retrouvent en première ligne à travers les différents rôles qu’elles jouent tant sur le plan professionnel que familial, rapporte la MAP.

Antonio Guterres a déclaré au cours de son intervention que 70 à 90 % des travailleurs de la santé sont des femmes, avec un salaire et des conditions de vie et de travail largement en dessous du rôle qu’elles jouent. Il relève le fait par exemple, que l’équipement de protection individuelle ait été conçu pour convenir à un homme, montrant ainsi une discrimination flagrante envers les femmes. Il précise également que pour un nombre aussi important de femmes travaillant dans le secteur de la santé, moins de 30 % se voient confier des rôles décisionnels.

Le secrétaire général des Nations Unies a également dénoncé la tendance dans presque tous les pays du monde à employer un nombre impressionnant de femmes dans le secteur informel avec toutes les conséquences que cela génère. Les violences sexistes et autres agressions aggravées par le confinement ne sont pas du reste. «  En bref, la pandémie expose et exacerbe les obstacles considérables auxquels les femmes sont confrontées pour faire valoir leurs droits et réaliser leur potentiel  », a dit le Secrétaire général, tout en soulignant la détermination des Nations-Unies à renverser la vapeur pour la promotion et la sauvegarde l’égalité des droits des femmes, précise la même source.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , ONU , Antonio Guterres

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact