Inquiétudes sur la croissance du Maroc en 2020

3 décembre 2019 - 05h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Contrairement aux prévisions du Haut Commissariat au Plan (3,4%) et de Bank Al-Maghrib (3,8%), Euler Hermes prévoit une croissance économique de 2,4% pour le Maroc.

Le royaume se dirige vers une baisse de sa croissance, selon le rapport présenté par l’assureur-crédit. En cause, la stagnation de la valeur agricole et un recul de la croissance non agricole. Selon la même source, le commerce extérieur demeure le maillon le plus faible de l’économie, avec une contribution négative à la croissance en 2019 et 2020.

"La croissance des exportations agricoles devrait se limiter à 8 milliards de dirhams en 2019, près de 4 fois moins qu’en 2018, rapporte Médias24. Mais les phosphates et l’automobile ont constitué les deux principales déceptions en matière d’exportations. Le Maroc a perdu le momentum de la croissance européenne, précise le rapport de l’assureur. Fort heureusement, l’année 2020 réserve des surprises avec un additionnel d’exportations de 10 milliards de dirhams, dont 2 milliards avec l’Espagne et 1 milliard avec l’Inde. Ce sont les secteurs de la chimie (phosphates), agroalimentaire et automobile qui généreront le gros de cet additionnel.

Le HCP en ce qui le concerne, est moins pessimiste qu’Euler Hermes. Il a annoncé un taux de 3,4% pour le Royaume. La structure que dirige président Lahlimi souhaite plutôt que l’Etat marocain finance la demande intérieure par la demande extérieure. La solution parfaite du HCP est le renforcement de l’épargne nationale comme alternative à l’endettement public, déjà situé à un niveau élevé.

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, pointe quant à lui du doigt accusateur les politiques, auteurs du ralentissement actuel :"Quand un opérateur voit tous les jours les politiques se crêper le chignon, comment voulez-vous qu’il prenne des risques ? C’est ça la principale donnée", fustige-t-il. La Banque, quant à elle préconise une croissance de 3,8 pour le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Bank Al-Maghrib (BAM) - Haut Commissariat au Plan (HCP)

Aller plus loin

Belle perspective pour l’économie marocaine en 2020

Le Haut-commissariat au Plan (HCP) a relevé un ralentissement de la situation économique du pays en 2019. Cette situation pourrait s’améliorer cette année au regard de plusieurs...

Croissance économique de 2,9% au Maroc selon la Banque mondiale

La Banque mondiale vient de revoir ses prévisions de croissance économique pour le Maroc à la hausse pour l’année 2019.

Maroc : ralentissement de la croissance économique au 3e trimestre 2019

La croissance économique marocaine a connu un léger ralentissement au 3ᵉ trimestre 2019, passant désormais à 2,1% contre 3% une année auparavant, selon le Haut-commissariat au...

Maroc : Bank Al-Maghrib prévoit une croissance de 3,1% en 2019

Le Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,1% en 2019 avant de connaître une croissance de 3,6% en 2020, indique Bank Al-Maghrib.

Ces articles devraient vous intéresser :

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Le dirham prend de la valeur face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,09 % face à l’euro et de 2,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 05 au 11 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,3 % face à l’euro et est restée quasi stable vis – à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 29 décembre 2022 au 04 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,55% face à l’euro et s’est déprécié de 0,31% vis-à-vis du dollar américain durant la semaine du 06 au 12 juin 2024, selon Bank Al Maghrib (BAM).

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...