Recherche

Belle perspective pour l’économie marocaine en 2020

© Copyright : DR

17 janvier 2020 - 05h00 - Economie

Le Haut-commissariat au Plan (HCP) a relevé un ralentissement de la situation économique du pays en 2019. Cette situation pourrait s’améliorer cette année au regard de plusieurs paramètres.

Le Maroc a enregistré en 2019, un taux de croissance des plus faibles depuis 2007, qui s’est établi à 2,3 % du produit intérieur brut contre 3 % une année auparavant, a indiqué le département d’Ahmed Lahlimi. Selon cette même source, l’exercice 2019 aurait été marqué par le ralentissement de la demande intérieure ainsi que par la baisse des coûts des matières premières au niveau international.

Affichant une décélération à 2,5 % en 2019, la demande intérieure a limité à 2,7 points sa contribution à la croissance économique, au moment où elle y a participé à hauteur de 4,3 points une année auparavant, indique la même source, qui précise que la demande intérieure aurait porté la croissance économique tandis que la demande extérieure l’aurait affaiblie.

En dépit du ralentissement de l’activité agricole et la quasi-stagnation des transferts des MRE, la consommation des ménages est restée, quant à elle, sur son élan, marquant ainsi une progression de 3,3 %, soit une contribution de 2 points à la croissance, précise la même source.

En ce qui concerne les perspectives économiques, elles s’annoncent prometteuses, mais dépendent toutefois de plusieurs paramètres, dont la pluviométrie, les dispositions annoncées dans la loi de finances 2020 en matière de fiscalité, des dépenses d’investissement et de fonctionnement, ainsi que de l’amélioration de la demande mondiale adressée au Maroc et de la reprise attendue des transferts des Marocains résidant à l’étranger et des investissements directs étrangers, soutient le HCP. Par ailleurs, le HCP prévoit un accroissement de 3,5 % du produit intérieur brut en 2020.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact