Recherche

Dakhla : faux raqi, adultère et vengeance

© Copyright : DR

18 avril 2019 - 17h40 - Société

Mardi dernier, un raqi et une femme divorcée ont été arrêtés à Dakhla pour adultère et complicité, escroquerie, et offense à la police judiciaire.

Comme toute affaire de la sorte, il existe deux versions. Tout a commencé, selon Alyaoum24, quand la femme a déposé une plainte contre le raqi, déclarant qu’elle s’est adressée à lui pour la roqya Charîya mais que ce dernier profitait de ses évanouissements pour abuser d’elle.

Cette dernière accuse le raqi d’escroquerie. Il lui aurait promis un contrat de travail dans un pays de Golfe en contrepartie d’une somme d’argent. Et il n’a, selon elle, pas tenu parole.

Mais la police a découvert que ce n’était que mensonge, selon la même source. Ou plutôt une affaire de vengeance. Les relations sexuelles étaient bien consenties, et avaient même lieu alors que la femme étaient encore mariée pour se poursuivre après le divorce dans le même état d’esprit de consentement. Nul évanouissement ou abus donc.

Les deux individus ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête et ils seront présentés devant le juge dès fin de celle-ci. A savoir que le raqi était et est encore marié.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact