Maroc : un « raqi » obsédé sexuel devant la justice

30 décembre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : P. A

Un « raqi » de la localité de Ksar El Kébir, dans la province de Larache, obsédé sexuel, faisait subir des violences sexuelles à sa jeune femme.

Le « raqi » qui se faisait passer pour un exorciste, a réussi à berner l’une de ses victimes qu’il a prise en mariage quelques jours plus tard. C’est après qu’ils ont scellé leur union que la femme a découvert le vrai visage de son nouveau mari, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Dans une vidéo publiée mardi sur les réseaux sociaux, la jeune femme indique qu’elle a été victime de violences diverses et d’abus sexuels de la part du « raqi » qui l’obligeait à consommer de l’alcool et de la drogue pour assouvir ses fantasmes sexuels et violents.

À lire : Un « raqi » mauritanien violeur activement recherché au Maroc

Le comble est qu’il filmait toutes ces séances et faisait chanter sa victime qu’il menaçait de publier les photos et vidéos compromettantes afin de la dissuader de demander le divorce.

La jeune femme, dépassée par la situation qui a duré un an, a même songé au suicide, avant de se résoudre à finalement saisir la justice, le « raqi » cherchant à se débarrasser d’elle après l’avoir agressée sexuellement à plusieurs reprises.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Femme marocaine - Mariage - Sextorsion - Violences et agressions

Aller plus loin

Un « raqi » escroc arrêté à Salé

Les services de police d’Oujda ont interpellé un célèbre «  raqi  » qui est désormais incarcéré à la prison d’Al Arjate à Salé. Il est accusé d’escroquerie, de sorcellerie, de...

Un « raqi » mauritanien violeur activement recherché au Maroc

Les services de sécurité de la wilaya de Laâyoune mènent des investigations pour arrêter un «  raqi  » mauritanien qui violait ses clientes lors des «  consultations  » et...

Les violences sexuelles encore trop nombreuses au Maroc

Quelque 1282 marocaines ont été victimes de violences sexuelles en 2010, soit une moyenne de quatre femmes agressées sexuellement par jour au Maroc.

Tanger : les victimes du « raqi » accusé d’exploitation sexuelle se multiplient

L’enquête menée par la police de Tanger suite au dépôt d’une plainte pour agression sexuelle contre un « raqi » a révélé de nouvelles victimes. Ce dernier accueillait des femmes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...