Les violences sexuelles encore trop nombreuses au Maroc

25 juillet 2011 - 09h57 - Maroc - Ecrit par : J.L

Quelque 1282 marocaines ont été victimes de violences sexuelles en 2010, soit une moyenne de quatre femmes agressées sexuellement par jour au Maroc.

Le chiffre ne refléterait toutefois pas la réalité des violences subies par les femmes au quotidien dans le pays, car ces femmes dénoncent rarement les sévisses sexuels dont elles sont victimes, affirme l’observatoire marocain "Yeux de Femmes".

Les femmes contraintes à des relations sexuelles représentent 39,31% des cas. Celles-ci sont soumises à des relations sexuelles forcées ou sont obligées de subir des pratiques sexuelles contraires à leur éducation et leur religion, telle la sodomie.

Le viol arrive en deuxième position des cas de violences sexuelles dénoncés avec 364 cas en un an et 170 autres cas de viol conjugal relevés par les centres d’écoute de l’ONG marocaine.

Le harcèlement sexuel arrive lui en troisième position, avec 136 cas selon l’observatoire "Yeux de femmes". Les cas relevés concernent principalement des femmes abusées sexuellement par leurs employeurs, qui les menacent de licenciement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prostitution Maroc - Mariage forcé - Harcèlement sexuel - Femme marocaine - Sexualité

Aller plus loin

Maroc : un « raqi » obsédé sexuel devant la justice

Un « raqi » de la localité de Ksar El Kébir, dans la province de Larache, obsédé sexuel, faisait subir des violences sexuelles à sa jeune femme.

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.