Recherche

Le Danemark va retirer la nationalité aux enfants de djihadistes nés à l’étranger

© Copyright : DR

29 mars 2019 - 10h20 - Monde

Une mesure très forte et surtout polémique vient d’être décidée au Danemark où le gouvernement vient d’annoncer le retrait de la nationalité « automatique » à tous les enfants de djihadistes nés en Irak et en Syrie.

« Contrairement aux règles actuelles, les enfants qui vont naître dans des zones où il est illégal d’entrer ou de résider ne recevront pas automatiquement la nationalité danoise », a indiqué le ministère de l’Immigration et l’Intégration, accusant les parents d’avoir tourné le dos au Danemark. « Leurs parents ont tourné le dos au Danemark, il n’y a pas de raison que les enfants deviennent citoyens danois ».

« Ces gens sont partis faire la guerre contre la démocratie, la liberté et tout ce que défend le Danemark, ils n’y ont leur place nulle part, a pour sa part déclaré Inger Stojberg. Avec cette nouvelle initiative, nous renforçons nos actions contre ces combattants qui ont agi en causant de graves dommages aux intérêts vitaux du Danemark ».

On estime aujourd’hui à 150 le nombre de ressortissants danois partis en Syrie et en Irak pour faire le djihad. Une cinquantaine de combattants sont revenus et 13 ont été jugés par les tribunaux danois.

Après le durcissement de sa législation en 2016, le gouvernement a décidé de déchoir 9 personnes de leur nationalité danoise dont Saïd Mansour, maroco-danois qui été expulsé au Maroc il y a quelques semaines. L’homme a vu sa nationalité danoise révoquée en 2016 après avoir été condamné pour avoir publié en ligne des messages faisant l’éloge d’Oussama ben Laden. Il aurait également appelé ses lecteurs à rejoindre le front al-Nusra d’al-Qaïda. Le Marocain a aussi diffusé des vidéos de soldats exécutés en Syrie et en Irak.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact